Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Rentrée fiscale 2020 : La DGI devra s’atteler à recouvrer 966,87milliards de F CFA

Vu des officiels

« Amélioration de la qualité du service au contribuable pour une mobilisation optimale des recettes fiscales intérieures », c’est sous ce thème que s’est tenu la 5ème édition de la rentrée fiscale de la Direction Générale des Impôts (DGI). C’est une rentrée fiscale qui se tient dans un contexte particulier et une situation économique difficile, a confié le directeur général des impôts, Moumouni Lougué.

Les performances de la DGI au titre de l’année 2019 sont positives selon son Directeur. En effet, sur une prévision de 869 milliards de F CFA en 2019, la DGI a recouvré au titre du budget de l’Etat, 844 milliards de F CFA, soit un taux de réalisation de 97,19%. Comparativement à l’année 2018, on note un accroissement en valeur absolue de plus de 121 milliards de F CFA et en valeur relative de 16,74%.

Concernant les collectivités territoriales, les réalisations effectuées en 2019 au profit du budget se sont situé à 29,92 milliards de F CFA sur une prévision de 36,17 milliards de F CFA. Comparativement à l’année 2018, il ressort un accroissement en valeur absolue de 2,3 milliards de F CFA et en valeur relative de 8,32%. Comparativement à l’année 2018, il ressort un accroissement en valeur absolue de 2,3 milliards de F CFA et en valeur relative de 8,32%.

Moumini Lougué mise sur le réajustement de l’organisation de travail en 2020

L’année 2020 sera celle des grands défis, a lancé le directeur général des Impôts Moumouni Lougué. « La Direction Générale des impôts devra s’atteler à mettre en œuvre les mesures nouvelles de la loi de finances et surtout, recouvrer 966,87milliards de F CFA soit 51,02% des prévisions de ressources propres du budget de l’Etat exercice 2020. C’est dire que la DGI doit recouvrer 97,37 milliards de F CFA de plus qu’en 2019. », a-t-il expliqué.

Pour relever ces défis, les actions seront centrées prioritairement sur trois (03) axes majeurs, la poursuite de la digitalisation, la réduction des délais de délivrance des titres de jouissance et le renforcement de la communication sur les textes fiscaux et les procédures fiscales.

L’année 2020 verra également l’institution de mesures de forfait et de l’autorisation de mutation hors délai de mise en valeur pour les mutations d’immeubles. Elle s’applique aux personnes physiques au titre des droits d’enregistrement des mutations volontaires de propriétés de biens immeubles dont la valeur n’excède pas 20 millions.

Le Directeur général des impôts a également rappelé que l’une des clés dans l’atteinte de ces objectifs, réside non seulement dans l’ajustement des méthodes de travail et le réajustement des comportements de chaque agent, mais aussi l’accompagnement des partenaires que sont les contribuables et tous les usagers des services de la DGI.

Par ailleurs, un prix de l’excellence a été instauré afin de récompenser les mérites des agents et des contribuables.

Juste Bancé (Collaborateur)

Ecodufaso.com/Ecodfrik.com

Annonce publicitaire