Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Relance de la production cotonnière : le Comité de haut niveau travaille à redonner à l’or blanc son lustre d’antan

Le Comité de haut niveau pour la relance durable de la production cotonnière a poursuivi sa mission de suivi de la campagne cotonnière à Boni, dans la province du Tuy. Il y a visité l’exploitation de Hamadou KASSIA, un domaine d’environ 21 ha dont six ha destinés à la culture du coton.

Le président du Conseil de haut niveau, le ministre Harouna KABORÉ, a indiqué que ces rencontres avec les producteurs s’inscrivent dans le cadre du plan d’actions pour la relance du secteur cotonnier. Sa mise en œuvre a permis une amélioration progressive des rendements, l’apurement des impayés des producteurs et l’assainissement des organisations de producteurs de coton. Il a aussi souligné la complémentarité entre la production cotonnière et la culture des céréales. Le ministre KABORÉ a relevé l’impératif d’accélérer la transformation domestique de la production cotonnière.

Pour sa part, le Vice-président du Comité de haut niveau, le ministre Salifou OUÉDRAOGO, a félicité les producteurs pour le respect des itinéraires techniques de production qui a favorisé non seulement un bon niveau de développement des plantes et la maîtrise de la situation phytosanitaire des exploitations. Il a dit son espoir de voir le Burkina Faso reconquérir son rang de premier pays producteur de coton en Afrique de l’Ouest.

Le Directeur général de la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX), Wilfried YAMEOGO, a exhorté les producteurs à maintenir la veille sur les attaques des nuisibles de cultures et à continuer les traitements phytosanitaires dans le bon timing.

DCPM/MAAH

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles