Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Référentiel Général d’interopérabilité (RGI) : Un séminaire de formation pour faciliter la mise en œuvre

Une photo de famille a donné le top départ de la formation

Le Référentiel Général d’interopérabilité (RGI) est un cadre de recommandations référençant des normes et standards, qui favorisent l’interopérabilité des systèmes d’information de l’Administration.  Il fixe également les règles techniques permettant d’assurer l’interopérabilité des systèmes d’information et détermine notamment les répertoires de données, les normes et les standards qui doivent être utilisés par les  autorités administratives. Il a été mise en œuvre par le Ministère du Développement de l’Économie Numérique et des Postes (MDENP), dans le cadre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES 2016-2020).

C’est dans l’optique de mise en œuvre et de promotion des activités du RGI que se tient du 15 au 17 octobre 2019, un séminaire.  Un séminaire dont  l’objectif global est de permettre aux différents Directeurs des services informatiques des ministères et institutions de s’approprier du RGI afin de faciliter sa mise en œuvre. Il s’agira de façon spécifique, selon le formateur Yaya Ouattara, ingénieur de conception, à faire un rappel sur le RGI et son guide de mise en œuvre, tenir un cadre d’échanges (questions/réponses) quant à la mise en œuvre du RGI, organiser des exercices pratiques selon le guide de mise en œuvre du RGI.

Le séminaire de formation se déroulera en deux phases, qui porteront sur un rappel sur le document RGI et son guide de mise en œuvre, et  sur des cas pratiques de mise en œuvre du RGI.

 

Pour le directeur général des technologies de l’information et de la communication Toé Zahi, à la sortie de ce séminaire le document du RGI ainsi que son guide de mise en œuvre devront être présentés, les Directeurs des services informatiques sont outillés et aptes à conduire les lignes directrices en ce qui concerne l’opérationnalisation du RGI dans leurs structures respectives. Ce sont au total 50 participants, issus des différents ministères qui prendront part à la présente formation.

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles