Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Rapport à mi-parcours de l’ « opération de billetage » : « 1 213 » agents en situation irrégulière ou inconnue

La nouvelle est tombée sans surprise lors des Délibérations du traditionnel Conseil des ministres, ténu le vendredi 24 juillet 2015 : « Il se dégage une liste provisoire d’agents en situation irrégulière ou inconnue dont l’effectif est arrêté à 1 213 » Cette donne entrainant la suspension des salaires des intéressés du mois de juillet 2015, permet à l’Etat burkinabè de « réduire le niveau de la masse salariale annuelle d’environ deux milliards sept cent vingt-huit millions quatre cent vingt et un mille quatre cent soixante-douze (2 728 421 472) francs CFA .»
Ce rapport l’on peut le dire sans se tromper est sans surprise. En effet c’est cet état de fait de probable existence d’agents en situation « irrégulière » dans la fonction publique, qui avait motivé le gouvernement à mener une opération de « billetage » pour pouvoir assainir les rangs de la fonction publique. Il ressort donc de ce rapport à mi-parcours que : « 134 128 agents, sur un effectif de 135 563 ont été contrôlés et payés, soit un taux global d’exécution des paiements de 98, 94%. Le nombre d’agents n’ayant pas pu entrer en possession de leur salaire, pour diverses raisons est de 1435. »

Toute chose qui a nécessité une seconde phase relative à l’exploitation des rapports des paies et la mise à jour des données collectées qui couvre la période du 18 juin 2015 à août 2015.Il ressort que parmi « les 1435 agents non payés, il y a des agents en situation régulière, notamment ceux en mission à l’étranger, en position de stage à l’extérieur, en évacuation sanitaire hors du pays ou en attente de premiers mandatements. Il se dégage une liste provisoire d’agents en situation irrégulière ou inconnue dont l’effectif est arrêté à 1 213. »
En attendant les conclusions définitives de cette « opération de billetage », ce rapport vient appuyer le gouvernement de transition du Burkina Faso dans son processus d’austérité de l’exécution du budget 2015.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles