Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Quelle stratégie de web marketing pour les artistes burkinabè ?

Le web marketing consiste à augmenter sa visibilité sur Internet. Face à une concurrence de plus en plus importante, il devient indispensable pour les artistes de mettre en place des outils e-marketing pour se donner la présence et le rayonnement qu’ils méritent. Plusieurs étapes sont nécessaires à l’élaboration de cette campagne :
1.Etudier la concurrence sur le web afin de définir le positionnement stratégique de l’artiste sur internet
2.Définir la cible marketing : qui est visé à travers ma campagne ? Cette étape est primordiale car elle permet de déterminer les supports web marketing les plus adéquats ; d’où une plus grande efficacité
3.Déterminer les objectifs de la campagne afin d’optimiser le retour sur investissement d’une stratégie web marketing: Est-ce que je vise des objectifs de notoriété et d’image sur le web ? Ai-je uniquement des ambitions de vente en ligne ? Est-ce que je souhaite développer du trafic sur mon site internet ? Ai-je besoin d’une base de données ?…
4.Choisir le niveau de communication : je souhaite communiquer sur l’entreprise, la marque, les produits…
5.Evaluer le budget consacré : Une campagne en e-marketing représente un coût financier. Il faut donc tout mettre en œuvre pour garantir le retour sur investissement.

Plusieurs stratégies sont possibles

-Le buzz marketing : Le bouche à oreille électronique : Les possibilités offertes par le canal internet ont radicalement changé les enjeux de la communication. Communication ciblée, tracking, offre personnalisée, la communication de masse sur internet est de plus en plus battue en brèche. Le buzz marketing est une de ces nouvelles techniques marketing qui se développe grâce au web. On pourrait définir le buzz marketing comme un moyen de communication qui vise à faire parler d’un bien ou d’un service. Le buzz marketing est un dérivé d’un phénomène vieux comme le monde : le bouche à oreille. Le buzz marketing permet de développer sa visibilité, d’améliorer sa notoriété
 d’augmenter ses ventes
et de communiquer rapidement. L’artiste musicien Smarty l’utilise actuellement sur les réseaux sociaux. Dans une espèce de scoop et de rumeur sur une supposée liaison avec une artiste ivoirienne, il enflamme la toile et attire toute l’attention sur lui dans l’optique de son prochain album. Certains internautes tombent facilement dans le panneau. La chose la plus importante à retenir dans le buzz-marketing, c’est l’implication de l’internaute et son importance dans la diffusion du message. Le principe du buzz-marketing est de faire rapidement connaître un produit, un concept ou une information avec l’aide des internautes. De récepteur, l’internaute devient acteur / canal de diffusion de la communication. Pour donner l’envie de faire circuler l’information, il faut avant tout susciter l’envie, le désir, la curiosité ou l’amusement chez l’internaute, l’envie de diffuser le message à son réseau. Le message doit toucher l’internaute pour qu’il en parle. Pour cela, il faut être toujours plus créatif, plus imaginatif et plus original pour se différencier et donner de l’envie à l’internaute. Le buzz-marketing se caractérise par deux avantages majeurs : le coût d’une opération et la vitesse de propagation du contenu. Le recours aux internautes diminue considérablement les frais d’une campagne car ils deviennent eux-mêmes les vecteurs de la transmission. Mais l’utilisation du buzz-marketing peut également engendrer quelques risques en fonction des contextes socioculturels. Il faut toujours garder à l’esprit que vous ne maitrisez pas la chaine de diffusion de l’information. Une fois le buzz lancé, vous serez réduit au rang de spectateur et de simple acteur. Le buzz peut être négatif. Gardez à l’esprit que les internautes et les relais d’opinion vont communiquer librement sur vous ou votre produit.
-Le référencement : De nos jours, il constitue un des leviers majeurs de la création de trafic sur internet. Son objectif est d’accroître la notoriété, de développer la fréquentation du site, d’augmenter la visibilité sur les moteurs de recherche,…Il faut tenir compte de 3 notions majeures dans l’optimisation de son référencement : le contenu de la page, la construction de la page, les liens pointant vers la page. Le contenu de chaque page doit être original et construit. Vous ne pouvez espérer avoir un bon positionnement si vous utilisez du contenu déjà produit sur internet. Par conséquent, vous devez proposer un contenu inédit, original et riche en informations. La construction de la page est également un élément important. Votre page doit respecter un certain nombre de standards web en ce qui concerne le langage de programmation et son architecture. Pour valoriser votre contenu, vous devez respecter les règles établies : titres pertinents, paragraphes, mots clés… Les liens pointant vers vos pages représentent un dernier élément majeur d’un positionnement efficace. Tous ces liens sont représentatifs de la popularité de votre site. Ces 3 éléments sont indissociables !
-Les réseaux sociaux Les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Flickr, Instagramm, youtube, skyblog, Myspace,… sont de véritables phénomènes de société aujourd’hui. Ils offrent plusieurs opportunités aux artistes. Myspace music est par exemple un réel espace de découvertes. Il permet de créer son profil de renseigner son parcours, de présenter son genre musical, de mettre ses chansons à la disposition des internautes qui peuvent les écouter ou les télécharger librement.
Tout comme Myspace, Facebook Music (pages « fans ») est un outil de promotion et d’échange. My Major Company (label musical communautaire) propose aux artistes de présenter leur projet à des milliers d’internautes afin de lancer leur carrière. L’internaute peut revêtir le rôle de producteur en misant sur son coup de cœur musical et permettre à un artiste de mobiliser assez de ressources pour un album. Un lien fort se crée directement entre l’artiste et ses « producteurs ».Youtube est un autre moyen de consommer de la musique sur les réseaux sociaux. L’artiste peut ainsi réaliser une vidéo promotionnelle et en faire la promotion sur YouTube. Il pourra ainsi créer le buzz et faire exploser le nombre de vues.La chanson « Coller la petite » de l’artiste camerounais Franko enregistre déjà plus de 07 millions de vues sur Youtube en moins de 06 mois ! Certaines plateformes qui sont payantes permettent aussi aux artistes de vendre leurs oeuvres et de récolter d’intéressants dividendes. Internet est donc une mine d’or que les artistes burkinabè doivent explorer. Pour cela, ils doivent s’attacher les services de professionnels du domaine.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles