Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Promotion des produits locaux : Le ministère en charge du commerce met les bouchées doubles

Le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, dans un communiqué, a suspendu la délivrance des Autorisations spéciales d’importation (A S I) du sucre et des huiles alimentaires à compter du 9 septembre 2019, jusqu’à nouvel ordre.  Ces mesures visent à soutenir l’industrie nationale et promouvoir le consommons local.

C’est une suspension qui intervient suite aux différentes concertations entre le département en charge  du commerce et les distributeurs dans le but de trouver des solutions aux graves dysfonctionnements du marché des produits concernés.

Sur ce, il a été rappelé aux opérateurs économiques, que conformément au régime général, des importations et exportations en vigueur, toute importation sans titre constitue une infraction et sera punie comme telle.

De même, le Ministère en charge du commerce  à la date du 6 septembre 2019, a porté à la connaissance des producteurs, importateurs, grossistes et détaillants qu’il est interdit de produire, d’importer, de commercialiser, de détenir, d’offrir à titre gratuit des liqueurs et autres boissons spiritueuses en sachet plastiques.

Une interdiction porte aussi sur les bouteilles P.E.T contenant ces mêmes produits de capacité inférieure à 30 centilitres sur toute l’étendue du territoire national à compter de la date de signature du communiqué.

A cet effet, les services compétents de contrôles du Ministère du commerce ont effectué le 10 septembre 2019 des opérations de contrôle en vue de procéder au retrait du marché, les produits concernés. « Nous devons faire quitter les lois et textes des bureaux et des tiroirs pour les faire vivre et respirer sur le terrain. C’est à ce prix que nous allons obtenir des résultats au profit de l’intérêt général. Nous avons la responsabilité, le devoir et l’obligation de tirer davantage notre pays vers le haut », a lancé le ministre en charge du commerce Harouna Kaboré.

Des saisies importantes sont en cours. Les produits concernés sont des centaines de tonnes d’huiles alimentaires, des dizaines de milliers de pneus pour engins à deux roues et des lubrifiants.

La rédaction

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles