Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Projet d’électrification rurale décentralisée par système solaire photovoltaïque

D’un coût d’environ 6,7 milliards de francs CFA, le projet d’l’électrification rurale décentralisée par système solaire photovoltaïque (PERD/SPV) a été officiellement lancé le 17 mars 2016 à Ouagadougou par les autorités en charge de l’énergie au Burkina Faso.
La mise en œuvre du projet permettra à termes d’électrifier environ quarante une localités réparties dans six régions du Burkina (Boucle du Mouhoun, Sahel, Sud-Ouest, Centre-Nord, Est et Centre-est). Le projet sera exécuté sous la supervision du Fonds de Développement de l’Electrification au Burkina Faso. Le financement est assuré à 90% par la Banque Islamique et Développement (BID) et l’Etat Burkinabè à hauteur de 10%. La fourniture et l’installation de systèmes hybrides solaire/diesel ; la construction de réseaux électriques moyenne et basse tension ; les prestations de consultance pour la réalisation de la notice d’impact environnemental et social ainsi que la supervision des travaux et le renforcement des capacités du personnel du FDE seront les principaux points clés du PERD/SPV.
L’un des premiers du genre, il vise à résoudre fondamentalement le problème de l’accès à l’énergie électrique. Mieux, aujourd’hui, le système d’exploitation mondiale en matière d’énergie électrique est en train de basculer vers le solaire et ce projet compte élargir l’accès au service électrique à au moins 3400 ménages permettant ainsi à plus de 27000 personnes de bénéficier directement des avantages liés à la disponibilité de l’énergie électrique. Aussi, ce sont 130 écoles, 50 centres de santé, 90 centres communautaires qui seront électrifiés grâce au PERD/SPV.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles