Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Programme Socio-économique d’Urgence de la transition : Des avancées…

Programme Socio-économique d’Urgence de la transition : Des avancées significatives observées

Le Gouvernement de la transition lors du traditionnel Conseil des Ministres qui s’est tenu le 2 août à Fada N’Gourma a reconnu des avancées significatives concernant le point sur la mise en œuvre du Programme Socio-économique d’Urgence de la Transition(PSUT). « Les travaux ont connu des avancées significatives avec, entre autres, la réception des dossiers de candidature pour le financement des initiatives économiques des jeunes et des femmes et la création d’emplois, la création de 300 emplois pour un coût de rémunération estimé à cent millions (100 000 000) de Francs CFA. » Même si des défis restent à être relever pour conduire le programme à son terme, instructions a été données pour le suivi minutieux du dossier.

Prévention contre le paludisme au Burkina Faso

En cette période de saison hivernale le paludisme et autres maladies tropicales négligées sont causes de décès constatés chaque année. C’est pourquoi, au titre du ministère de l’Economie et des Finances, le Conseil a procédé à l’examen d’un projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt entre le Burkina Faso et l’Association internationale de développement (IDA), pour le financement du Projet paludisme et maladies tropicales négligées au Sahel. « D’un montant d’environ 21,46 milliards de francs CFA, ce financement vise à augmenter l’accès et l’utilisation des services communautaires harmonisés pour la prévention et le traitement du paludisme et de certaines maladies tropicales négligées dans la zone transfrontalière du Burkina Faso, du Mali et du Niger. »

Adoption de cinq rapports dans le secteur des finances

Et pour la circonstance le Conseil a adopté cinq rapports relatifs successivement :
– A un décret portant autorisation de perception de recettes au titre des prestations de la Semaine nationale de la culture (SNC);
– A la passation de marché par la procédure d’entente directe pour l’acquisition de neuf (09) véhicules au profit de l’Administration ;
– A la passation de marchés par la procédure d’entente directe pour le suivi contrôle, les travaux de construction et d’équipements d’infrastructures éducatives et sanitaires et la réalisation de forages dans les treize (13) régions du Burkina Faso, dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Programme socioéconomique d’urgence de la Transition (PSUT) dont Le montant total des attributions s’élève à trois milliards sept cent quatre-vingt-dix millions cinq cent onze mille neuf cent quatre (3 790 511 904) francs CFA TTC ;
– La passation de marché pour des travaux d’aménagement et de bitumage de cinq (05) Km de voiries urbaines dans la ville de Kaya composé des lots 1 et 2.
– L’approbation des résultats de l’appel d’offres international pour les travaux d’aménagement de 5,16 kilomètres de voiries dans la ville de Tenkodogo, dans le cadre du projet de réhabilitation de routes et de facilitation du transport sur le corridor CU9 Lomé-Cinkansé-Ouagadougou, composé du lot 1, Rue du gouverneur, longue de 2,78 km et du lot 2, Rue du centre commercial, longue de 2,38 km.
Parmi les grands points qui ont marqué le Conseil des Ministre l’on retiendra la nomination de M. Monsieur Justin NIKIEMA Administrateur des services financiers, Président du Conseil d’administration de la Banque de l’habitat du Burkina Faso (BHBF), pour un premier mandat de trois (03) ans.

Réunis par Balguissa Sawadogo

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles