Connecte-toi avec nous

Développement

   |

PROGRAMME D’ENTREPRENARIAT DES FEMMES: Le Burkina fait son entrée au AWEP

Une rencontre d’échanges entre « femmes chef d’entreprises » de l’espace CEDEAO a eu lieu les 14 et 15 juillet 2015 à Ouagadougou. A l’occasion, l’ambassadeur des Etats unis d’Amérique au Burkina, Tulinabo Mushingui a annoncé l’entrée du Burkina dans le Programme d’entreprenariat des femmes ou « African women entrepreneurship program » (AWEP), soutenu par le gouvernement Américain.

Ça y est ! Les femmes entrepreneurs burkinabè bénéficieront des avantages liés au Programme d’entreprenariat des femmes ou « African women entrepreneurship program » (AWEP), soutenu par le gouvernement Américain. L’annonce a été faite par l’ambassadeur des Etats unis d’Amérique au Burkina, Tulinabo Mushingui, ce 14 juillet 2015 à Ouagadougou. Le programme d’entreprenariat des femmes (AWEP) est une initiative de sensibilisation, d’éducation et d’engagement.

Awep 2

Il vise à promouvoir la croissance des entreprises des femmes africaines, à augmenter les échanges au niveau régional et aussi avec le marché américain grâce à la loi sur les opportunités de croissance en Afrique. L’ambassadeur des USA au Burkina, Tulinabo Mushingui, a indiqué le programme d’entreprenariat des femmes comprend plus de 1600 entreprises et 22 chapitres dans toute l’Afrique subsaharienne. Bénéficiaient de ce programme, a-t-il confié, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Liberia, la Mauritanie, le Niger et le Nigéria sont les pays de l’Afrique de l’Ouest. « Nous allons ajouter le Burkina », a-t-il dit. Promouvoir l’esprit d’entreprise, a-t-il expliqué, est l’un des objectifs clés de la diplomatie économique des USA parce que les entrepreneurs innovent, et l’esprit d’entreprise crée des emplois. A noter que la présente rencontre se tient à moins de 10 jours du sommet annuel mondial de l’entreprenariat à Nairobi au Kenya. Au sommet au cours duquel le Président Barack Obama rencontrera plus de 1000 entrepreneurs. C’est d’ailleurs, a dit Tulinabo Mushingui, la toute première fois que ce sommet annuel se tient en Afrique sub-saharienne. « Le Burkina y sera représenté car l’ambassade des USA soutient la participation de 4 entrepreneurs prometteurs du Burkina dont 2 sont des femmes ».

Mounbarak SILGA
ecodufaso/groupe ecodafrik

Légende
1- Le gouvernement américain soutient, selon l’ambassadeur Tulinabo Mushingui, l’entreprenariat féminin
2- Les femmes entendent relever le défi

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles