Connecte-toi avec nous

Développement

   |

PROGRAMME D’ENTREPRENARIAT DES FEMMES: Le Burkina fait son entrée au AWEP

Une rencontre d’échanges entre « femmes chef d’entreprises » de l’espace CEDEAO a eu lieu les 14 et 15 juillet 2015 à Ouagadougou. A l’occasion, l’ambassadeur des Etats unis d’Amérique au Burkina, Tulinabo Mushingui a annoncé l’entrée du Burkina dans le Programme d’entreprenariat des femmes ou « African women entrepreneurship program » (AWEP), soutenu par le gouvernement Américain.

Ça y est ! Les femmes entrepreneurs burkinabè bénéficieront des avantages liés au Programme d’entreprenariat des femmes ou « African women entrepreneurship program » (AWEP), soutenu par le gouvernement Américain. L’annonce a été faite par l’ambassadeur des Etats unis d’Amérique au Burkina, Tulinabo Mushingui, ce 14 juillet 2015 à Ouagadougou. Le programme d’entreprenariat des femmes (AWEP) est une initiative de sensibilisation, d’éducation et d’engagement.

Awep 2

Il vise à promouvoir la croissance des entreprises des femmes africaines, à augmenter les échanges au niveau régional et aussi avec le marché américain grâce à la loi sur les opportunités de croissance en Afrique. L’ambassadeur des USA au Burkina, Tulinabo Mushingui, a indiqué le programme d’entreprenariat des femmes comprend plus de 1600 entreprises et 22 chapitres dans toute l’Afrique subsaharienne. Bénéficiaient de ce programme, a-t-il confié, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Liberia, la Mauritanie, le Niger et le Nigéria sont les pays de l’Afrique de l’Ouest. « Nous allons ajouter le Burkina », a-t-il dit. Promouvoir l’esprit d’entreprise, a-t-il expliqué, est l’un des objectifs clés de la diplomatie économique des USA parce que les entrepreneurs innovent, et l’esprit d’entreprise crée des emplois. A noter que la présente rencontre se tient à moins de 10 jours du sommet annuel mondial de l’entreprenariat à Nairobi au Kenya. Au sommet au cours duquel le Président Barack Obama rencontrera plus de 1000 entrepreneurs. C’est d’ailleurs, a dit Tulinabo Mushingui, la toute première fois que ce sommet annuel se tient en Afrique sub-saharienne. « Le Burkina y sera représenté car l’ambassade des USA soutient la participation de 4 entrepreneurs prometteurs du Burkina dont 2 sont des femmes ».

Mounbarak SILGA
ecodufaso/groupe ecodafrik

Légende
1- Le gouvernement américain soutient, selon l’ambassadeur Tulinabo Mushingui, l’entreprenariat féminin
2- Les femmes entendent relever le défi

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.