Connecte-toi avec nous

ACTUALITES FINANCIERES: AFRIQUE

   |

Profil du camerounais Ferdinand Ngon Kemoum, nouveau directeur général d’Oragroup

A partir du 1er juin prochain, c’est un nouveau directeur général qui prendra les rênes d’Oragroup. Il s’agit Ferdinand Ngon Kemoum, jusque-là directeur général pour l’Afrique centrale du fonds de private equity ECP, actionnaire de reférence de la banque.

La promotion actée le 17 mai consacre en réalité un retour à la maison que connaît bien Ferdinand Ngon Kemoum, pour y avoir officié entre 2009 et 2015 en tant que directeur général adjoint.. Agé de 58 ans, le banquier Camerounais compte 30 ans d’expérience. Au sein de ECP, Ngon était responsable de l’identification, de l’analyse et des recommandations en matière d’investissements ainsi que de la gestion des évaluations des investissements, de l’exécution des transactions, du portefeuille et des sorties.

Avant de rejoindre ECP, M. Ngon était Directeur Général de Framlington Asset Management Central Africa et a également occupé plusieurs postes de direction chez LOITA Capital Partners International, une banque d’investissement spécialisée basée à Johannesburg, en Afrique du Sud. La vaste expérience de M. Ngon dans les banques africaines comprend également des postes chez Amity Bank Cameroon, Banque Méridien Biao Cameroon, Meridien Bank Cameroon et Afriland First Bank (anciennement Caisse Centrale d’Épargne et d’Investissement). M. Ngon était également PDG de la Banque Continentale Africaine (BACAR) à Kigali, au Rwanda. Il a débuté sa carrière à Paris en tant que gérant de fonds adjoint au sein de Technique de Gestion Financière.

Ngon est titulaire d’un Bachelor et d’un Master en économie de l’Université de Lille (France). Il a également obtenu un diplôme d’études supérieures en gestion de banques et d’institutions financières de l’Université de Paris Dauphine (France). Il a siégé aux conseils d’administration d’Oragroup (Afrique de l’Ouest et centrale), de Semme Mineral Water (Cameroun) et de Bacim Bank (Mauritanie).

Présent dans douze pays notamment en Afrique Centrale et de l’Ouest, Oragroup a réalisé un total de bilan de 2171 milliards de FCFA en 2018. Des résultats en hausse de 21% par rapport à l’année précédente qui confortent une bonne santé pour ce groupe bancaire qui a réalisé un bénéfice net de 126,77 milliards de FCFA, en hausse de 17%.

Toujours en 2018, Oragroup a levé 56, 92 milliards de FCFA sur le marché de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), à travers une brillante introduction en Bourse. Il s’agit de la plus grande IPO jamais enregistrée à la BRVM.

financialafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.