Connecte-toi avec nous

ACTUALITES FINANCIERES: AFRIQUE

   |

Private Equity : le londonien Helios Investment va lancer un fonds de 1,25 milliard de dollars dédié à l’Afrique

Après avoir investi plusieurs milliards de dollars en Afrique, Helios Investment, un spécialiste du private equity basé à Londres et actif sur le Continent prépare le lancement d’un nouveau fonds dédié de 1,25 milliard de dollars. Ce serait sa plus grosse levée.

Normalement, le deal est encore sous embargo. Mais, Bloomberg a pu en dénicher quelques détails. Helios Investment Partners prépare le lancement d’un fonds de 1,25 milliard de dollars dédié à l’investissement dans toute l’Afrique. Les négociations y afférentes sont en cours avec des gestionnaires d’actifs et des agences de développement, selon la même source.

Basé à Londres, Helios Investment Partners travaille essentiellement sur l’Afrique. Fondée en 2004 par deux financiers nigérians, Babatunde Soyoye et Tope Lawani, la firme a pour stratégie d’investir dans des sociétés de moyenne à grande capitalisation, leaders sur leurs marchés, dans lesquelles Helios détiendrait des positions minoritaires ou de contrôle significatives. A ce jour, Helios a déjà investi plus de 3,5 milliards de dollars dans plus de 30 pays à travers le Continent, dans des secteurs tout aussi divers : les infrastructures, la technologie, les télécoms, les médias, l’énergie, le transport, la distribution et les institutions financières, entre autres.

Récemment, Helios faisant entendre parler de lui suite à plusieurs acquisitions comme celle d’une participation au sein d’une plateforme de résidences académiques en Afrique francophone en début d’année ou encore les 76% de parts décrochées dans Tpay Mobile, la plus grande de paiement mobile ouverte des régions du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord (MENA), sans parler de ses récentes acquisitions dans le domaine gazier au Nigeria.

Le fonds en cours de négociations est promis pour être la plus grosse levée de l’histoire de Helios, après celle de 2015, où la firme avait réussi à lever 1,1 milliard de dollars pour des projets sur le Continent.

La Tribune Afrique

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.