Connecte-toi avec nous

Portraits

   |

Portrait de Frédéric Titinga Pacéré : Un monstre sacré de la littérature…

Portrait de Frédéric Titinga Pacéré : Un monstre sacré de la littérature-Culture au Burkina Faso

Parmi la longue liste des littéraires émérites Burkinabè et partant africain son nom est très souvent cité. Avocat, homme de lettres, chercheur et fervent défenseur des droits de l’homme, Me Frédéric Titinga Pacéré n’est plus à présenter. La sagesse de ses paroles ainsi que la richesse de ses ouvrages en disent long sur l’homme. Sa voix si singulière, unique et transperçant se caractérise par les bonnes paroles dont l’écho rassurant laisse savourer les bonnes paroles.

Née en 1943 à Manéga un village situé à quelques kilomètres de Ouagadougou au Burkina Faso, Maître Frédéric Titinga Pacéré est issu d’une famille souveraine. En effet son père Passawendé PACERE, était le Chef Coutumier de Manéga. Le jeune prince va donc grandir entouré de notables et ce qu’il en faut pour son éducation à cette époque-là. N’est-ce pas cet avant-goût des us et coutumes qui ont provoqué le déclic à l’engagement dans le cercle culturel Burkinabè ? En tous cas comme le veut la tradition, Maître Frédéric Titinga Pacéré a succédé à son père à la tête de la chefferie de Manéga. Mais quel est le parcours de ce brillant Avocat et Chercheur devenu Chef Traditionnel ?
Maître Tintinga Pacéré est l’on peut le dire un chef de village pas comme les autres. Il faut s’en dire que le jeune prince qu’il était ne se prélassait pas dans sa chambre et à écouter les histoires comme dans les contes fantastiques. Il a entamé ses études primaires et secondaires à Koudougou au Burkina Faso et ensuite à Dabou en Côte d’Ivoire. Après ce fut un parcours marathon en quête de savoirs, de connaissances mais surtout d’affirmation de soi. C’est ainsi que la période 1972 sera l’une des plus faste pour Maître Pacéré en termes de diplômes.
1- Titulaire de la Licence Es Sciences Juridiques de Droit Public (actuelle Maîtrise)
De l’Université de Rennes, Faculté de Droit et de Sciences Economiques, (France,
19 Juin 1972, Mention ASSEZ BIEN 1972)
2- Titulaire de la Licence Ès Lettres et Sociologie (actuelle Maîtrise) de l’Université.De Haute Bretagne (Rennes) France 5 Juillet 1972 ; Lettres, Sociologie du Sous. Développement, Sociologie des Superstructures, Histoire Contemporaine, I et III.Psychologie Sociale, Sociologie Générale, Initiation à la Sociologie);
3- Titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (C.A.P.A.) 1972 Option. Droit Public Sciences Politiques de l’Université de Rennes (France) ;
4- Titulaire du B.A.P.P. et du B.P.M.E. (Brevet de Préparation Militaire Elémentaire). République Française, Secrétariat d’Etat aux Forces Armées (TOM) Service de L’Entrainement Préparatoire et des Réserves, Attestation de Succès au BPME N°223233 du 16 Juin 1959, Session d’Examen 1959 passés les 11 et 12 Juin àKoudougou. Acte signé du Commandant du Détachement, Département de la Haute Volta ;
5- Suspension des études en milieu d’année de Doctorat, (1973), mois d’Avril, pour rejoindre précipitamment le Pays en proie à la sécheresse, à la famine avec des morts dans son village, pour s’intégrer à la population afin de lutter contre les calamités (Voir Œuvres sociales).
6- Diplôme de « Formation, Notions de Base de Sécurité sur le Terrain, Protection, santé et Bien-être des Fonctionnaires des Nations Unies » ; Genève 7 Août 2004 ;
7- Diplôme, Attestation de Succès, « Cours de Sécurité Avancée sur le Terrain », département de la Sûreté et de la Sécurité de l’ONU, 26 Octobre 2007 ; (Me PACERE Expert Indépendant sur la Situation des Droits de l’Homme en RDC, 2004-2008, Conseil des Droits de l’Homme, Genève, New York, ONU).
8- Certificat d’Etudes Primaires Elémentaires, Gouvernement Général de l’Afrique Occidentale Française, Territoire de la Haute Volta, Année 1956 Registre de Contrôle N° 539, délivré le 22 Juin 1956 N.B. Pacéré Titinga a été classé 1er de la Circonscription de Koudougou qui comportait Koudougou, mais aussi, les Villes et Régions de Yako au Nord à Léo compris au Sud et de Kokologo à l’Est à Réo, Tenado, Sabou, Thyou à l’Ouest, compris.
9- Brevet de Capacité pour l’Enseignement Primaire, Brevet Elémentaire ; République Française, COMMUNAUTE, Territoire de la Haute Volta, Session 1960, Commission D’Examen siégeant à Ouagadougou, Remis à l’intéressé le 15 Décembre 1980

Parcours très riche et diversifié, de par les études mais aussi, la richesse culturelle à travers ses différents voyages estudiantins, Maître Frédéric Titinga Pacéré a su se forger une personnalité qui approuve admiration et respectabilité. Fondateur du Musée de Manéga son village qui draine de nombreux visiteurs épris de curiosité et de découvertes culturelles et traditionnelles, cet illustre homme est auteur d’une vingtaine de livres à son actifs. Il a reçu la médaille d’honneur de l’Association des écrivains de langue française (ADELF). En 1982, il a reçu le Grand prix littéraire d’Afrique noire pour deux de ses travaux : Poèmes pour l’Angola (1982) et La Poésie des griots (1982). Il est membre du comité international 17 octobre qui promeut la journée mondiale du refus de la misère. Enseignant à l’Université de Ouagadougou, Maître Frédéric Titinga Pacéré est un baobab sacré de la littérature et de la culture au Burkina Faso. En tous cas pour l’heure les habitants du village de Manéga ne manquent pas d’éloges en sa faveur et c’est tout à son honneur.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com / Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles