Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Politiques Publiques : L’utilisation des résultats de l’évaluation au cœur d’un atelier de formation act.2 à Ouagadougou

Photo de famille des participants

Le Réseau Burkinabè du Suivi et de l’évaluation (ReBuSE) et ses partenaires de l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) et de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) ont co-organisé une session de formation en suivi-évaluation axé sur l’utilisation des résultats issus des évaluations au profit des décideurs et planificateurs de l’administration publique les 10 et 11 février 2020 dans l’enceinte du Centre Cardinal Paul Zoungrana à Ouagadougou.

L’évaluation des politiques publiques reste relativement rare au Burkina Faso avec souvent des confusions dans la compréhension des notions de suivi et de contrôle, souvent assimilées à l’évaluation (OCDE, 2012). Selon l’étude diagnostique des capacités évaluatives réalisée en 2017, cette situation est en partie imputable à l’absence d’un cadre légal et réglementaire régissant la pratique de l’évaluation et à la faiblesse des capacités évaluatives nationales, de la demande et de l’utilisation des résultats des évaluations.

A ce titre, le présent atelier de formation, deuxième du genre à réuni plus d’une trentaine de participants de la Présidence du Faso, du Bureau du Suivi du programme présidentiel, de la cour des comptes, du Secrétariat Permanent du Plan national du développement économique et social, du REN-LAC, de l’Inspection générale des finances et l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC). La direction générale de l’économie et de la planification du MINEFID et le Laboratoire National de Santé Publique ont été aussi représentés.

Une vingtaine de cadres de l’administration publique ont été édifiés

L’objectif premier selon les responsables est de contribuer à renforcer les capacités des acteurs en matière de suivi-évaluation axé sur l’utilisation des résultats issues des évaluations pour une meilleure gestion des interventions du Burkina Faso.

A l’issu de 48 heures de travaux, les participants ont été édifiés sur les concepts tels que l’approches et méthodes en matière de suivi-évaluation axé sur les résultats, les pratiques en matière d’utilisation des résultats issues des évaluations, le but et la démarche de l’utilisation des résultats entre autres.

Le premier atelier de formation de l’année 2020 du ReBuSe s’est tenu du 20 au 24 février 2020.

La Rédaction

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles