Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Politique Sectorielle de l’Economie et des Finances(POSEF) : La France prend les commandes du chef file PTF

Pour succéder à la République Fédérale d’Allemagne, c’est la France qui assurera désormais les commandes du chef de file des Partenaires techniques et financiers (PTF) de la POSEF. La passation de charge a eu lieu le 8 juin 2015 à Ouagadougou sous le contrôle du Ministre Délégué chargé du budget Mme Amina Billa/Bambara.

L’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne M. Pohl Dietrich, a remis officiellement les rênes du chef de file PTF à son collègue de la France, M. Gilles Thibault. Pour le chef de file sortant, la cérémonie de passation de charge a servi de cadre pour faire le bilan des actions de coopération menées durant sa mandature et une occasion de partager ses attentes en vue d’améliorer les relations de partenariat entre le gouvernement burkinabè et les PTF. Il a ainsi donc souhaité que « les actions dans le secteur s’orientent entre autres vers l’amélioration des outils de pilotage de la POSEF, l’introduction du budget programme qui changera fondamentalement la manière de travailler de l’ensemble des administrations du pays, les mesures pour augmenter les recettes propres et maîtriser les dépenses en vue d’établir une base saine pour le développement du Burkina Faso dans les prochaines années. »

Préservation des acquis : une priorité du nouveau mandat

Le chef de file PTF entrant l’ambassadeur de France, M. Gilles Thibault n’a pas manqué de rappeler les priorités de son mandat. Selon M. Thibault, il sera placé sous le signe de la préservation des acquis. Les partenaires vont assister les autorités nationales dans des questions stratégiques telles que la rationalisation de la chaîne de la dépense publique, la publication de la procédure utilisée pour la passation des marchés publics, l’adoption de la loi organique de la réforme de la Cour des Comptes, la finalisation des documents des revues annuelles de la POSEF dans de meilleurs délais a-t-il souligné. Selon M. Gilles Thibault, cette assistance œuvrera également à assurer la transmission régulière du tableau des opérations financières de l’Etat et de sa note d’analyse (TOFE) ainsi que la mise en œuvre des budgets programmes conformément aux directives de l’UEMOA.
D’ores et déjà M. Gilles Thibault a fait part de quelques actions immédiates à mener par la POSEF. Il s’agit notamment de la prise en compte dans l’ordre du jour de la prochaine réunion, de la possibilité d’appuyer les dispositions d’urgence qu’envisageraient de prendre le Ministère de l’Economie et des Finances pour mobiliser les recettes internes, notamment le plan de lutte contre la fraude fiscale que vient d’élaborer la Direction générale des Impôts. Il a aussi souhaité que les actions soient orientées sur la révision du plan d’actions prioritaires de la POSEF et l’amélioration du cadre de mesure de la performance pour la revue à mi-parcours prévue pour le mois de juillet 2015.

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles