Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Politique et transport aérien : Air France déjà victime de la présidentielle de 2015 au Togo?

Cette interrogation tire son essence d’une déclaration faite ce jour par le directeur régional/ Air France pour cinq pays d’Afrique de l’ouest dont le Togo, Philippe Barbieri. Se livrant à nos confrères de Savoir News, au terme d’une séance de travail avec la branche togolaise de la Compagnie Air France M. Barbieri a indiqué que « les résultats de Air France-Togo se sont bien portés jusqu’à l’année 2013. On était sur des progressions sensibles et appréciables. Mais, depuis le début de l’année 2014, c’est plus difficile et je dois dire qu’on ressent un tout petit peu les effets anticipés des élections présidentielles prévues début 2015 au Togo : les grandes administrations et les ministères ont réduit leurs déplacements. Ce qui a affecté nos résultats en Classe Affaires ».
Mais le nouveau responsable Afrique de l’Ouest d’Air France ne se montre pas désarmé par ces données qui d’après lui doivent remonter aussitôt après le scrutin présidentiel au Togo.
« C’est la même situation dans tous les pays d’Afrique. Il y a un effet sur les trafics, les six mois qui précèdent les élections. Généralement, c’est compenser juste après les élections où le trafic reprend », a-t-il confié avant de voir aussi l’impact négatif que l’épidémie à virus Ebola qui s’est déclenchée dans la sous-région a sur la préférence de la destination Togo et autres pays de l’Afrique de l’Ouest.
Pour lui, « il y a aussi les effets de la crise Ebola, c’est peut être pas forcément au départ du Togo. Mais sur les remplissages de la ligne, on a des clients qui reportent leur voyage, ne voulant pas venir en Afrique de l’ouest à cause du virus Ebola : des clients individuels, des groupes qui viennent participer à des congrès qui sont annulés ou reportés à l’année prochaine. Et c’est une situation qui se présente dans plusieurs pays de la zone ».

iciLome.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles