Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Pôles de croissance : Bientôt deux zones économiques spéciales à Ouaga et à Bobo Dioulasso

Le Comité National de Pilotage des Pôles de croissance (CNPC) a tenu le 21 septembre 2018 sa première de session de l’année 2018 dans la salle de conférence du ministère des Affaires Etrangères à Ouagadougou sous la présidence du Premier Ministère Paul Kaba Thiéba par ailleurs président du comité. La session a été sous le thème « Accélérer la préparation des nouveaux pôles de croissance et de compétitivité pour une contribution efficace à la transformation structurelle de l’économie nationale ».

La session du Comité de Pilotage des pôles de Croissance est une instance statutaire de redevabilité et de projection. Elle a permis aux membres de faire l’état de préparation des pôles de croissance à travers un examen des différents rapports en vue de permettre de mieux orienter les actions dans la perspective de proposer des solutions pour surmonter les goulots d’étranglements que rencontrent les différents pôles de croissance en exécution et en cours de préparation.

Véritable instance stratégique, il s’agit d’un cadre pour se pencher sur la contribution des pôles de croissance à l’atteinte des objectifs de développements du Burkina Faso, a indiqué le Chef du gouvernement au début des travaux. Les résolutions et recommandations de la dernière session de l’année 2017 a permis de tirer leçons des acquis et insuffisances des pôles de croissance en exécution pour accélère la préparation des nouveaux pôles de croissance a-t-il précisé.

Le Premier Ministre a confié qu’au cours de la session que le pôle de croissance de Bagré, phase pilote de la politique de promotion des pôles enregistre la création directe ou indirecte de 244 unités économiques soit environ 12 ?425 milliard de FCFA d’investissement. La mise en œuvre des nouveaux pôles de croissance est très avancée. Il s’agit notamment de ceux du Sourou, de Samendeni et du Sahel en plus des zones économiques spéciales à Bobo Dioulasso et Ouagadougou.

A la lecture du rapport introductif, il ressort que certaines difficultés constituent des facteurs handicapants à l’atteinte des objectifs. Il s’agit des problèmes sécuritaires et fonciers.

Toutefois, au terme des travaux de la session, le Premier ministre a noté un état de mise en œuvre très satisfaisant des recommandations pour une accélération de la mise en œuvre des pôles de croissance. Des instructions ont été données aux ministres concernés pour la poursuite avec diligence du processus, mais aussi pour l’accélération de la création des zones économiques spéciales à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso a dit Paul Kaba Thieba. C’est ainsi pour Ouagadougou, le site du village de Tinsouka dans la commune rurale de Tanghin Dassouri et la Zone d’Activités Diverses (ZAD) sur la route Yéguérré à Bobo Dioulasso ont été retenus en attendant que cette décision ne soit entérinée par le Conseil des ministres.

« (…) une note de cadrage a été adoptée pour les études de faisabilité du pôle de croissance de la Région de l’Est (…) »

Toujours au titre des décisions, le Premier ministre relève qu’une note de cadrage a été adoptée pour les études de faisabilité du pôle de croissance de la Région de l’Est qui regorge de nombreuses potentialités. D’autres projets structurants tels la grappe huilerie de Bobo-Dioulasso, le Technopôle de Ouagadougou devraient connaitre une accélération dans leur mise en œuvre booster la transformation industrielle du Burkina, se veut rassurant le chef du gouvernement. A noter également l’AMVS, le projet d’aménagement de la Vallée du Sourou verra également son statut juridique modifié, pour devenir une selon le chef du gouvernement une société d’économie mixte. Ce qui selon Paul Kaba THIEBA, une société d’économie mixte. Pour lui, cela devrait faciliter la réalisation des investissements afin d’améliorer la production et la transformation céréalière du Burkina Faso.

Le Comité National de Pilotage des Pôles de Croissance est composé d’environ 38 membres en plus quatre observateurs.

 

Balguissa Sawadogo

Eocdufaso.com/Ecodafrik.com 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles