Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Pôle urbain de Bassinko : dans l’attente de la construction du plus grand hôpital estimé à 71 milliards de FCFA

Les 48 heures du résident de la cité de Bassinko ont tenu leurs promesses, les 23 et 24 juin 2018, avec la présence effective du ministre de lurbanisme et de lhabitat, Maurice Dieudonné Bonanet, parrain de cette 1 ère édition.

Les 48 heures sont un cadre d’épanouissement pour les résidents en leur permettant de se retrouver dans la convivialité à travers les activités récréatives et sociales. L’objectif de ces journées c’est de renforcer les liens de fraternité et de promouvoir le bien vivre ensemble entre les résidents de cette cité.

Surtout, ces 48 heures ont été une opportunité pour l’ARCIBA de porter les préoccupations des habitants aux autorités présentes à la cérémonie. Et ce fut par la voix du président de l’ARCIBA, Aboubakari Barro,« Nous résidents, sollicitons votre contribution en plaidant notre cause auprès du gouvernement pour lamélioration de nos conditions de vie à travers, la construction dun commissariat de police ; la construction de la maison des femmes ; lidentification et de la signalisation de tous les espaces dutilité publique ; louverture et le rechargement des voies internes de la zone APIB ; le bitumage de la voie principale daccès à la cité (RN2 au pôle urbain de Bassinko) ; le raccordement de toute la cité au réseau de lONEA ; la facilitation pour lobtention des titres doccupation des maisons notamment les attestations dattribution, les PUH et les titres fonciers ». « Le rêve de chaque résident est de voir tout le pôle urbain connecter au réseau de la SONABEL et aussi le développement dun projet solaire pour Urbain où les résidents pourront sinscrire dans une démarche participative pour l’éclairage », a-t-il ajouté.

le Ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Maurice Dieudonné Bonanet

Le Ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Maurice Dieudonné Bonanet

Pour le Ministre de l’urbanisme et de l’habitat, Maurice Dieudonné Bonanet, «Cest ensemble que nous ferons du Pôle urbain de Bassinko, un exemple dune cité bien pensée et bien exécutée où les résidents feront des envieux. ». Il a également ajouté que le plus grand hôpital, estimé à une valeur de 71 milliards de Francs CFA, sera érigé dans la cité de Bassinko.

Les 48 heures du résident est la première activité majeure de l’association des résidents de la cité de Bassinko (ARCIBA), portée sur les fonts baptismaux en 2015. L’ARCIBA s’est également donné pour mission d’engager des actions visant l’amélioration du cadre de vie des résidents.

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles