Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Plateforme SYLVIE : La SOGESY veut lever toute équivoque sur sa mise en …

Plateforme SYLVIE : La SOGESY veut lever toute équivoque sur sa mise en œuvre

Le Système de Liaison Virtuelle Pour les opérations d’Importation et d’Exportation (SYLVIE) est un véritable outil très essentiel pour la transparence dans la collecte et le traitement des documents de Pré-dédouanement. C’est en substance l’information que la Société de Gestion de la plateforme SYLVIE (SOGESY) a portée à la connaissance des Hommes de médias le 31 mars 2016 autour d’un Petit-déjeuner de presse.

Informer les journalistes sur le fonctionnement du Guichet unique SYLVIE afin de lever les zones d’ombres sur la mise en œuvre de cette plateforme électronique, tel était l’objet de la rencontre du jour. Pendant deux heures environ, la rencontre a été marquée par une présentation et des débats visant à lever le voile sur la marche de la plateforme. Il s’est agi aussi à travers la présente rencontre d’informer les journalistes et partant l’opinion publique sur la distinction entre SYLVIE et l’attestation de vérification de la COTECNA rendue obligatoire depuis un certain temps par les autorités en charge de l’économie et des finances.
Lancé le 16 février 2016 en présence de nombreux acteurs du monde du commerce et de l’économie impliqués dans le processus, la plateforme SYVIE selon le Directeur de la SOGESY, Daouda GARANE, ambitionne résolument la facilitation des formalités de pré-dédouanement. Au-delà, selon M. GARANE, le contexte de naissance de cette plateforme justifie son importance. En effet, selon lui, le projet a vu le jour dans un contexte caractérisé par le manque de performance du Burkina Faso ressortie dans les rapports « DOING BUSINESS ». Toute chose qui révèle être un handicap en termes d’intérêts des investisseurs pour le Burkina Faso.

Adama Sawadogo Douanier
Au cours de la rencontre il s’est donc agit également d’apporter des éclaircis sur la mise en œuvre concrète du système au Burkina. Le Directeur de la SOGESY n’a pas manqué d’insister sur les avantages de la plateforme SYLVIE pour l’ETAT et les opérateurs économiques. Pour abonder dans le même sens le Directeur Général des Douanes Burkinabè par ailleurs Président du Comité d’Administration de la SOGESY, Adama Sawadogo après maintes explications a tenu à appuyer « nous ne sommes pas là pour spolier les commerçants. » Toute cette opération de traitement se passe avant même la commande des marchandises a expliqué M. Sawadogo. L’intérêt ici est la mutualisation des informations ainsi que la facilitation d’un système qui se faisait manuellement. Cela permet de gagner en temps (de deux semaines réduites à trois jours) a-t-il martelé. C’est tout à l’avantage des différents acteurs.
Les journalistes qui ont répondu à l’appel de la SOGESY ont voulu avoir des éclaircis sur le dialogue entre la SOGESY et les organisations de commerçants frondeurs, le traitement pratique des documents ainsi que les coûts entre autres que nécessitera cette nouvelle donne. A ces inquiétudes le PCA, M. Sawadogo et ses collaborateurs ont précisé le fait que SYLVIE est une plateforme sécurisée. Les agents chargés des traitements sont des cadres en informatiques formés et spécialisés en la matière. 28 agents pour le départ leur nombre se verra augmenter jusqu’à 40 repartis à Bobo Dioulasso et à Ouagadougou. En termes de coût, les opérateurs devront voire une réduction comparés au traitement manuel. En effet le commerçant n’aura qu’à payer une somme avoisinant les « 12 000 F CFA » au lieu de 27 000 F CFA, auprès du Centre de facilitation de la SOGESY. La plateforme SYVIE présente indiscutablement de nombreux avantages. La transparence absolue exigée dans la chaîne est toute à l’avantage de tous les acteurs.
A noter que depuis un moment, la question de la mise en œuvre de SYLVIE des voix se font entendre du côté de quelques acteurs du milieu économique. Pour l’heure, la SOGESY quant à elle reste convaincu que SYLVIE devrait contribuer énormément à l’amélioration du climat d’affaire au niveau du Rapport « Doing Business ».

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles