Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Péage : Plus de 6,5 milliards de FCFA mobilisés en 2014

Le péage est un droit qu’un usager paye pour emprunter une route. C’est une redevance perçue pour service rendu dans le cadre de l’utilisation de la route par l’usager. Au Burkina Faso, cette recette est perçue sur les routes bitumées à l’intérieur des limites territoriales du Burkina Faso conformément à la loi n° 038-2000/AN du 14 décembre 2000. Les sommes perçues sont reversées au Trésor public dont la mission principale est de contribuer à la gestion saine et transparente des finances de l’Etat et des collectivités territoriales ainsi qu’à la viabilité et à la stabilité du système financier national. Le péage est perçu depuis 1984 au Burkina Faso. L’institution du péage permet non seulement l’alimentation du budget de l’Etat, mais également, d’entrevoir le financement de l’entretien routier. Après quelques années de fonctionnement, des abus et des dysfonctionnements ont été constatés. Le Trésor public a donc procédé à des réformes. Selon les services du Trésor, ces réformes ont permis d’établir l’équité dans le paiement du péage, d’accorder certaines facilités aux riverains et à ceux qui empruntent régulièrement les routes bitumées, d’instituer un système d’abonnement et de tronçonnage,…

peage 2

Depuis 1998, les recouvrements au niveau des péages connaissent un accroissement significatif, passant de 1, 6 milliard de FCFA à plus de 6,5 milliards en 2014. Au regard des sommes mobilisées, les travailleurs des péages revendiquent l’amélioration de leurs conditions de vie. Ils refusent une éventuelle privatisation des postes de péage car à leurs yeux cette action entrainerait des licenciements abusifs et plongerait les travailleurs dans la précarité.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles