Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Participation du Burkina Faso à la 5èmeconférence sur l’examen global…

Participation du Burkina Faso à la 5ème conférence sur l’examen global de l’aide pour le commerce, Genève 2015
Le Ministre Hippolyte Dah s’illustre en défenseur du dossier coton en Afrique.

Le Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Hippolyte Dah, accompagné du Directeur général du commerce, Nazaire Paré a séjourné du 30 juin au 2 juillet 2015 à Genève dans le cadre de la participation du Burkina à la 5ème conférence sur l’examen global de l’aide pour le commerce. Animation de panel, séances de travail et visite à l’Ambassade du Burkina Faso à Genève ont été les activités phares de la délégation burkinabé.
Le niveau élevé des coûts du commerce agit comme un frein sur l’intégration du commerce pour de nombreux pays en développement, et en particulier les pays les moins avancés. Pour réduire cet impact négatif, des actions concertées s’imposent. C’est dans cette dynamique que s’est tenu l’examen global de cette année, consacré à l’analyse des actions déjà entreprises par les pays en développement, les communauté régionales et leurs partenaires de développement. Cette réunion de haut niveau dans le cadre du cinquième Examen global donne l’occasion à la communauté du commerce et du développement de renouveler son engagement en faveur d’une action continue de la part des pays en développement et de leurs partenaires de développement. “Il existe des mesures claires et immédiates à notre portée pour réduire les coûts du commerce », a déclaré le Directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce, Roberto Azevêdo le 2 juillet, lors de la clôture de la conférence. Accompagnés des Ambassadeurs en poste à Genève de leur pays respectif, les Ministres du C4 (Bénin, Burkina, Mali et Tchad) ont été reçus par le DG/OMC, dans l’après –midi du 30 juin 2015. Cette séance a permis d’avoir des échanges sur le dossier coton en termes de son traitement lors de la 10ème conférence ministérielle de l’OMC à Nairobi en décembre prochain. Pour les Ministres du C4, il est important que le dossier coton ait enfin un aboutissement heureux à Nairobi. Pour sa part, le DG de l’OMC a rassuré ses interlocuteurs de son soutien afin qu’une conclusion soit prise concernant ledit dossier à Nairobi.

MICA-Nazaire-Paré

Le dossier coton, une priorité pour le Burkina et le C4

C’est d’ailleurs autour de cette problématique que le Ministre Hippolyte Dah a co-animé avec Paul Brenton, Economiste principal à la Banque Mondiale et d’autres spécialistes de la question, un panel dont les recommandations interpellent pour une bonne intégration de la filière coton des PMA dans la chaine de valeur mondiale. Pour ce faire, ont souligné les panélistes, il faut agir sur les infrastructures, la productivitéla qualité, les standards et les labels ainsi que la transformation du coton et ses dérivés. Le volet filature a été considéré comme un avantage comparatif pour la filière coton du Burkina Faso pour son intégration dans la chaine de valeur mondiale du coton. Selon le ministre Dah, les dispositions à l’internationale doivent favoriser la mise en place des comités de facilitation des échanges commerciaux dans les Etats membres.
En outre, au cours de la séance de travail avec les experts et conseillers économiques dans les représentations diplomatiques à Genève, les ministres du C4 et les Ambassadeurs de ces pays ont eu une séance de travail dont l’objectif est de dynamiser le C4. Aussi, le Mali a-t-il été désigné comme le pays coordinateur du C4. A l’endroit de l’Union Africaine, le même plaidoyer a été tenu par le C4. Cette initiative a été bien accueillie par le groupe africain à Genève qui a apporté son soutien aux Ministres du C4 en s’engageant à définir une position commune africaine pour un aboutissement du dossier coton à cette 10ème conférence ministérielle de Nairobi, elle fera partie des positions africaines non négociables pour un résultat à Nairobi.
En marge des travaux de l’examen global, le Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Hippolyte Dah, et sa suite ont rendu une visite au personnel de l’ambassade du Burkina Faso à Genève en présence de S.E. Mme Evelyne Marie Augustine Ilboudo, Ambassadeur, représentant permanent adjoint. Cette visite a été une occasion pour le ministre de prodiguer ses félicitations et ses encouragements au personnel pour le travail fait. En réponse aux doléances formulées par ses compatriotes, Hippolyte Dah s’est engagé à faire un plaidoyer auprès de qui de droit pour un renfoncement des ressources humaines et une augmentation des allocations budgétaires au profit de la représentation diplomatique du Burkina Faso à Genève.

Synthèse / DCPM-MICA

Légende :
Le Ministre Hippolyte Dah (au centre) a défendu le dossier coton, préoccupation majeure du Président de la Transition et de son gouvernement.
Le Directeur Général du Commerce (Burkina Faso), Nazaire Paré (à droite) estime que les conclusions de Genève 2015 sont porteuses d’espoir pour le commerce burkinabé

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles