Connecte-toi avec nous

Finances

   |

ORABANK Burkina Faso : L’année 2017 confiée à la bénédiction divine du créateur

En guise de bonne année 2017, la famille Orabank Burkina Faso a communié en toute fraternité le samedi 4 février 2017 lors du diner de présentation de vœux de nouvel an de l’établissement bancaire, tenue dans le cadre enchanteur du sous-sol de Bravia Hôtel à Ouagadougou.

SUR LE MEME SUJET...
A l’entrée de la salle de réception, la décoration intérieure frappait très vite a l’œil. Une bien jolie consonance de tissus couleurs vert-jaune aux couleurs d’Orabank arborait la salle, avec une subtile luminosité de fête. Au milieu de l’édifice, l’on pouvait aussi suivre une vidéo présentant Orabank et non loin de là une table dressée en blanc où était assis le Directeur Général d’Orabank Burkina, Martial Goeh-Akue et quelques responsables de l’établissement. Pendant ce temps, une musique du territoire laissant savourer les rythmes du balafon et d’une flute était jouée l’autre côté. Tout autour des tables joliment dressées, le personnel pour la plus part aux visages jeunes et en tenues de soirée affichait un sourire aux lèvres d’autres se perdaient entre causeries et étreintes de bonne année.
Ce tout assez spécial, et sortant du traditionnel de la vie de ces banquiers confirme que c’est un jour exceptionnel pour la famille Orabank Burkina. Et elle a voulu la marquée d’une manière particulière en la plaçant sous le signe de la miséricorde divine. En effet, au cours du dîner, un moment de prière a été accordé aux confessions religieuses afin que chacun à sa manière puisse confier Orabank Burkina à la bénédiction divine du créateur pour 2017.
La cérémonie de présentation de vœux s’est définitivement inscrite et ce dorénavant dans la tradition de l’établissement. Elle est une occasion pour le personnel de se frotter à la direction en dehors des heures de services mais surtout un cadre pour faire le bilan de l’année écoulée et les projections pour la nouvelle année.
« Elle doit nous permettre de nous doter de nouvelles idées et de se regonfler a bloc afin d’attaquer avec succès l’année qui commence » a expliqué le représentant du personnel, Ousmane Bancé. Il a dressé un bilan fort encourageant de l’établissement. Pour lui, il y a de quoi être fier de la reprise effective, du décollage progressif des activités de la banque et le retour de certains clients qui étaient partis, et, qui ont refait confiance à la banque en la confiant la gestion de leurs affaires. « Je me réjouis particulièrement de la rentabilité accrue de la banque avec un résultat net annoncé de plus d’un milliard cinq au 31 décembre 2016. Ainsi que la réussite avec brio du Projet SBA qui démontre de la qualité du personnel Orabank Burkina et surtout de son engagement» a confié M. Bancé.
orab
Toute chose que le Directeur Général n’a pas hésité a confirmé. A ce propos M. Martial Goeh-Akue confiait « nous avons réussi notre dynamisme commercial, le développement de compétence avec la participation du personnel à de nombreuses sessions de formation ici ou à Lomé, à Dakar, en Guinée, etc., le lancement de produits novateurs, des recrutements clés, nous avons dans le pipe des cadres de haut niveau qui veulent intégrer la banque cela veut dire que le projet aujourd’hui plait » Le Directeur général a donc souhaité beaucoup d’abnégation au travail, un esprit d’équipe plus de professionnalisme, et bien sûr l’esprit de groupe international des collaborateurs.
Et pour y arriver, le représentant du personnel a suggéré aux premiers responsables de la banque la révision des conditions de travail du personnel notamment : la faiblesse du niveau de rémunération a Orabank Burkina, la précarité des emplois et la volatilité des compétences caractérisées par la forte prédominance des stagiaires et CDD, l’insuffisance des effectifs qui amène certains agents, l’absence de plan de carrières l’insuffisance de formation au profit du personnel, l’insuffisance d’équipements et moyens de travail l’insuffisance de la couverture médicale.
A ces préoccupations le DG a confié qu’après le vote du budget 2017, certaines préoccupations seront traitées avec efficience pour le bonheur de tous. Il a invité tout le personnel à travers ce nouveau projet qui séduit à changer le cours de l’histoire en renforçant les atouts et en optimisant les dépenses afin de créer une communauté Orabank.
A noté que l’humoriste burkinabè Aly Ponré 1er à égayer la salle avec ses vannes qui ont su arracher le sourire à la famille Orabank. Toute chose non courante le directeur général d’Orabank Burkina a tenue à faire le tour de toutes les tables pour trinquer avec la cinquantaine de collaborateurs à la cérémonie.
Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com / ecodafrik.com
Encadré : Historique de Orabank Burkina
Créée en 2005 sur initiative des Chefs d’Etats et de Gouvernements de l’UEMOA, à travers les Institutions Communautaires que sont la BCEAO, la BOAD et la Commission de l’UEMOA, le Groupe Banque Régionale de Solidarité (BRS-SA) est implanté dans chaque Etat membre de l’UEMOA à travers des filiales bancaires dont BRS-BURKINA.
Suite au rachat en 2013 de la majorité du capital de BRS-SA par Oragroup SA, Holding du Groupe Orabank, BRS-Burkina devient Orabank Burkina, succursale de la filiale Orabank-Cote d’Ivoire. Le changement de nom est intervenu le lundi 24/03/2014.
Orabank-Burkina est une banque commerciale universelle qui met à la disposition de sa clientèle une offre commerciale diversifiée de produits et services financiers permettant de répondre efficacement à leurs besoins.
Cette nouvelle orientation va impulser un nouveau dynamisme qui contribuera à booster les activités de la banque et offrir de réelles opportunités de développement à sa clientèle.
B.S

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles