Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Opportunité de développement: Une Zone économique spéciale entre le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Mali

 

Le Burkina Faso et deux de ses pays voisins (la Côte d’Ivoire et le Mali) viennent de lancer un projet trilatéral dénommé projet Zone économique spéciale (ZES). Le projet a été officiellement lancé le lundi 14 mai 2018 à Sikasso, au Mali, en présence de Premiers ministres des trois pays.

Le projet Zone économique spéciale (ZES) unit le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Mali. Il a été officiellement lancé, le lundi 14 mai 2018 à Sikasso, en territoire malien. C’était en présence des Premiers ministres (PM) burkinabè Paul Kaba Thiéba, ivoirien Amadou Gon Coulibaly et malien Soumeylou Boubèye Maïga.

Ledit projet, précise-t-on, ambitionne de faire de l’espace triangulaire Bobo-Dioulasso (Ouest du Burkina Faso), Korhogo (Nord de la Côte d’Ivoire) et Sikasso (Sud du Mali), une zone économique, culturelle et sociale intégrée, viable et vivable.

«Cette initiative vise la valorisation des opportunités de développement et d’industrialisation des pays dans la perspective d’une d’union économique et monétaire afin d’élever le niveau de vie des populations des Etats membres», indique un expert burkinabè dans le domaine économique.

Il ressort que le projet Zone économique spéciale (ZES) offre aux secteurs privés respectifs, dans le cadre de partenariats public-privé (PPP), l’occasion de créer les conditions propices au développement des affaires, d’implanter des unités de production dans la zone et de les développer.

«Il est urgent de transformer nos espaces frontaliers pour en faire des moteurs de croissance», a affirmé Paul Kaba Thiéba, à la cérémonie de lancement du projet et dont les propos sont rapportés dans la presse locale.

 

Alfred KANON

ecodufaso.com /ecodafrik.com

 

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles