Connecte-toi avec nous

Développement

   |

ONEA et AFD, pour l’accès à l’eau potable dans les communes d’Ouahigouya, Séguénéga et Bobo-Dioulasso

L’approvisionnement en eau potable à Ouahigouya et Séguénéga

L’Agence française développement (AFD) a accordé un prêt souverain d’un montant de 32 millions d’euros (21 milliards de FCFA) au Burkina Faso, pour contribuer à un programme d’investissements de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA). Ces investissements visent à améliorer l’accès à l’eau potable dans les communes d’Ouahigouya, Séguénéga et Bobo-Dioulasso.

Un des objectifs du Programme national de développement économique et social du Burkina Faso (PNDES, 2016-2020) est l’accès de tous à un cadre de vie décent. Dans le cadre des Objectifs de développement durable, le Burkina Faso s’est doté d’une ambitieuse Politique nationale de l’eau sur la période 2016-2030. Objectif ? Atteindre un accès universel à l’eau potable et à l’assainissement de la population.

L’ONEA est responsable de la mise en œuvre du volet urbain de la Politique nationale de l’eau au Burkina Faso. L’AFD entretient une riche relation de partenariat avec l’ONEA depuis 1997, en termes financier, technique et de renforcement des capacités. Ses appuis croissants ont été financés via des subventions, prêts à l’Etat burkinabè rétrocédés à l’ONEA et prêts directs à l’ONEA au regard de sa qualité de gestion.

A travers le présent financement de l’AFD d’un montant de 32 millions d’euros, le Burkina Faso permet à l’ONEA de réaliser ses investissements structurants prioritaires dans le domaine de l’accès l’eau potable, spécifiquement dans les communes d’Ouahigouya, Séguénéga et Bobo-Dioulasso.

En 2017, le barrage de Guitti à partir du fleuve Nakambé a été mis en eau, réalisé par le ministère de l’Eau et de l’assainissement. Initialement destiné exclusivement à l’alimentation de la ville d’Ouahigouya, il permettra grâces aux nouveaux investissements d’approvisionner également le chef-lieu de Séguénéga. Le projet prévoit un investissement portant sur la construction des infrastructures suivantes :

  • une station de potabilisation à l’aval du barrage, un poste de refoulement et une conduite d’adduction (d’environ 80 km) alimentant les villes d’Ouahigouya (150 000 hab.), de Séguénéga (16 000 hab.) et les villages environnants ;
  • la rénovation et l’extension des réseaux de distribution des deux villes ;les travaux de confortement du barrage visant à le sécuriser et à assurer son suivi sur le long terme (un programme de sécurité et de surveillance sera ainsi réalisé) ;
  • la mise en œuvre d’actions sous maîtrise d’ouvrage de l’ONEA, liées au plan de gestion environnemental et social du barrage de Guitti (PGES), à savoir : le reboisement et déboisement dans la zone en eau du barrage, la lutte contre la pollution liée à l’orpaillage, l’établissement de périmètres maraîchers et l’alimentation en eau.

Le projet permettra une alimentation en eau continue de 225 000 personnes dont 150 000 nouvellement raccordées et/ou approvisionnées à Ouahigouya.

L’État financera des actions complémentaires du PGES, relevant de la maîtrise d’ouvrage étatique : infrastructures scolaires, sanitaires et pistes de désenclavement. Un programme de branchements à un tarif promotionnel pourrait être également envisagé.

L’approvisionnement en eau potable de Bobo-Dioulasso

Le doublement de la production d’eau potable de la ville de Bobo-Dioulasso est en cours de réalisation sur un financement précédent de l’AFD. Le nouveau prêt sera affecté prioritairement au renforcement du stockage en amont et du réseau aval et à des investissements de sectorisation et d’extension du réseau permettant une meilleure gestion du réseau.

Plus de 800 000 personnes bénéficieront d’une meilleure qualité de service à Bobo-Dioulasso

A propos de l’AFD

Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Il finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable.

Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Nos équipes sont engagées dans plus de 4000 projets à fort impact social et environnemental dans 115 pays et les Outre-mer français. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

Le groupe AFD réunit l’AFD ainsi que sa filiale Proparco, dédiée au financement des acteurs du secteur privé. En 2018, les engagements financiers du groupe se sont élevés à 11,4 milliards d’euros.

Contacts presse : Denis DAKOURE (dakoured@afd.fr)

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles