Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Onatel enregistre une embellie de sa note « BBB » perspective stable

L’agence de notation financière Wara a réhaussé la notation de long terme de l’Office National des Télécommunications (ONATEL) de « BBB-» à «BBB», en grade d’investissement, le 09 juillet 2018. La notation de court terme reste «w-4» et la perspective attachée à ces notations est stable.

L’Onatel SA fait partie des trois grandes sociétés de téléphonies sur le marché  burkinabè. Ces notes reflètent essentiellement l’expertise de la société sur son marché domestique, sa position de leader historique au Burkina Faso, sa résilience face aux menaces externes ainsi que sa situation financière saine précise l’agence dans un communiqué.

De l’avis d’expert, l’ONATEL a réussi à conserver une part prépondérante sur toutes les gammes offertes malgré l’intensification de l’environnement concurrentiel et un environnement réglementaire et social difficile. Le rehaussement de la note est aussi expliqué par la stratégie commerciale de la société ainsi que les investissements qu’elle réalise afin de maintenir sa compétitivité tout en restant innovante. Cela a permis à ONATEL d’élargir et de diversifier sa gamme de produits. L’autre élément important à souligner est la capacité de résilience d’ONATEL, qui a su traverser la crise sociale qui avait ébranlé la société en 2016 relate l’agence Wara. A tout cela s’ajoute les performances financières robustes et en progression au cours des cinq dernières années.

Enfin, l’agence Wara indique que le soutien opérationnel quotidien de Maroc Télécom, actionnaire majoritaire d’ONATEL dont l’actionnariat est passé à 61% en avril 2018, permet à la société de mettre en place des procédures efficaces et étrennées depuis presqu’une décennie.

Toutefois ONATEL est doté d’une infrastructure opérationnelle en constante amélioration grâce au plan d’investissement mis en place (30 milliards de FCFA en 2017). ONATEL a augmenté en 2017 son parc mobile de 3% pour atteindre 7,3 millions de clients. L’internet mobile enregistre une progression de 29 % en 2017 avec près de 2,3 millions d’utilisateurs. Des efforts de fiabilisation de lignes réseaux a permis de redresser la tendance de l’activité fixe qui est passée à 76 000 clients en 2017 contre 75 727 clients en 2016. Le chiffre d’affaires a crû de 3% et s’est établi à 162,7 milliards de FCFA en 2017 (157 milliards en 2016) avec un résultat d’exploitation de 43,5 milliards de FCFA (en hausse de 7%) et un résultat net de 28,2 milliards de FCFA, démontrant ainsi la résilience d’ONATEL et sa capacité à générer des profits dans un environnement difficile.

La Rédaction

Annonce publicitaire
Lecture en continue