Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Numérique Educatif : La 1ère phase du programme « Un étudiant, un ordinateur » officiellement lancé

Le Professeur Alkassoum Maïga lors du lancement du programme

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MESRSI) vient de lancer le programme dénommé « Un étudiant, un ordinateur » qui s’inscrit dans le programme présidentiel 2015-2020. Il est mis en œuvre avec l’appui financier de la Banque Mondiale à travers la subvention du coût d’acquisition grâce au Projet d’Appui à l’Enseignement Supérieur (PAES). Le programme vise à améliorer l’environnement de l’apprentissage des étudiants au Burkina Faso et de favoriser leur insertion dans la dynamique du numérique éducatif. La cérémonie officielle s’est tenue le 30 Avril 2020. C’était en présence du ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique, Pr.  Alkassoum Maïga.

Le montant de cette subvention est de 60% sans excéder 100 000 F CFA. Au titre de l’année 2020, huit mille ordinateurs sont inscrits et 7 000 en 2021. « Ce nombre pourrait évoluer si les étudiants adhèrent au programme. Cette opération s’ajoute aux 10 013 ordinateurs que l’Etat a prévu acquérir », ajoute le Professeur Maïga.

Le mode de paiement se fait via Coris Money, la solution de mobile money de Coris Bank International. Il va permettre aux étudiants de payer les ordinateurs portables dans le cadre de la présente opération sur le site d’inscription.

Vu des participants à la cérémonie

Plusieurs les actions ont été réalisées dans le cadre de l’opérationnalisation du programme. Il faut noter entre autres, le développement de modules d’informatiques sur la plateforme Campusfaso pour gérer l’opération à travers un système de guichet unique. C’est le cas aussi de la dématérialisation du processus d’acquisition des ordinateurs sur ladite plateforme (le choix de l’ordinateur, la démarche de souscription, le paiement de la part contributive de l’étudiant, etc.

L’étape suivante sera la mise à disposition des ordinateurs aux étudiants. Mais une étape qui pourrait être affectée avec la fermeture des frontières, concernant les délais de la mise à disposition de ces ordinateurs.

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles