Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Normes fiduciaires : La BOAD outille ses partenaires

La Mission de la Banque Ouest Africaine de Développement (BAOD) présente au Burkina Faso, a procédé à l’ouverture solennelle d’un séminaire portant sur les normes fiduciaires, le mercredi 28 septembre 2016, dans la salle de conférence de Bravia Hôtel à Ouagadougou, en présence de la Chef de la Mission Résidente, Mme Reine AYEVA/BROOHM.

 

Passation des marchés dans le cadre des opérations de la BOAD, prévention et lutte contre la fraude et la corruption, prévention et lutte contre le blanchiment des capitaux et financement du terrorisme, vérification de la conformité et règlement des griefs. Tels sont les nouveaux dispositifs de référence que la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a récemment mis en place. Dénommées normes fiduciaires, ce nouveau référentiel de procédures de la BOAD est un ensemble de dispositifs, de politiques, inspirés des bonnes pratiques et des standards internationaux. Il fait l’objet du séminaire qui se tient du 28 au 29 septembre 2016 à Ouagadougou.

 

Il s’agit pour la BOAD Burkina Faso, de partager avec ses partenaires de premier plan, le contenu des nouveaux mécanismes qu’elle a mis en place pour renforcer sa gouvernance et ses outils de gestion.

norme-2Pour décrire l’importance du séminaire, la Chef de Mission Résidente Mme Reine AYEVA/BROOHM a expliqué que dans l’exercice de ses activités, la BOAD travaille quotidiennement à s’adapter à un environnement en perpétuel changement. Pour cela, la banque se dote d’outils nouveaux, afin de garantir l’efficacité de ses interventions. Mme Ayéva/Broohm a insisté sur l’intérêt que porte son institution sur ces procédures. Elle a confié qu’à travers ce séminaire la banque veut s’assurer de l’utilisation efficiente et efficace de ses ressources financement de projet, garantir la sécurisation financière de ses opérations et la prise en compte des enjeux actuels de développement durable et de l’environnement dans les projets financés par la banque.

 

La BOAD est présente dans huit Etats membres. Elle s’investit dans les domaines du développement agricole et rural, les télécommunications, les infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires, l’électricité et l’industrie.

Au 30 juin 2016, la banque a ainsi financé 812 projets publics et privés pour un montant global de 4 112,9 milliards de FCFA. Au Burkina Faso, à la même date les financements de la banque se chiffrent à 428,89 milliards de FCFA pour 132 opérations.

 

Le programme du séminaire affiche des communications sur la passation des marchés dans les opérations, la prévention et la lutte contre la fraude et la corruption, la prévention et lutte contre le blanchiment des Capitaux et le financement du terrorisme, la vérification de la conformité et règlement des Griefs et une visite terrain d’entreprises bénéficiant du financement de la BOAD.

 

 

 

 

Balguissa Sawadogo

ecodufaso.com / ecodafrik.com

 

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles