Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Neuf groupes télécom majeurs envisagent une interopérabilité dans le Mobile Money africain.

Opérateurs_1Afin d’étendre à l’Afrique et aux régions du Moyen-Orient l’inclusion financière que suscite les services de transfert d’argent sur mobile, les neuf groupes majeurs des télécommunications que sont Bharti Airtel, Etisalat, Millicom, MTN, Ooredoo, Orange, STC, Vodafone et Zain envisagent de rendre interopérable leur service Mobile Money. Réunis ensemble, les neufs opérateurs totalisent près de 582 millions de connections mobiles à travers 48 pays d’Afrique et du Moyen-Orient.
Encouragée par l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA) à travers son programme Mobile Money interopérability (MMI) qui inclut aussi des opérateurs télécoms d’autres régions, la mise en commun de tous les réseaux de transfert d’argent par mobile des neuf opérateurs majeurs, devra d’abord identifier les meilleures pratiques dans le domaine et les partager, élaborer les guides de conduite et les procédures, créer des notes de performances et des supports de régulation.
Anne Bouverot (photo), la directrice générale de GSMA, déclare : « Nous avons vu les bénéfices significatifs de l’inclusion financière par mobile dans les pays développés et les opérateurs reconnaissent qu’à travers la collaboration, il y a des opportunités pour étendre cette inclusion financière bien au-delà ». D’après ses recherches, la GSMA a démontré que le nombre d’utilisateurs actifs du service de transfert d’argent par mobile continue de croitre rapidement avec plus de 61 millions de comptes actifs en 2013.
Source : Ecofin

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles