Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Mines : OREZONE publie un scenario positif pour son projet Bomboré au Burkina Faso

La Société OREZONE a rendu public les résultats de sa dernière étude portant sur le projet aurifère de Bomboré au Burkina Faso. L’étude de faisabilité ressort positive.

Le rapport de l’étude de faisabilité fait ressortir de nombreux faits saillants. En effet, il apparaît une Valeur actuelle nette (VAN) 5 % avant impôt de 315,3 millions de dollars soit environ 176,6 milliards de F CFA ainsi qu’un Taux de rentabilité interne (TRI) de 59,4 % avec un délai de récupération de 1,3 an. Il est aussi indiqué une VAN 5 % après impôt de 224,5 millions de dollars soit une estimation de 125, 7 milliards de FCFA et un TRI de 42,6 % avec un délai de récupération de 1,7 an. La durée de vie de la mine est de 13 ans avec une production d’or sur la vie de la mine de 1 024 239 onces et une production annuelle moyenne de 102 613 onces pendant les sept premières années.

Toujours, en termes de prévisions financières, l’étude de faisabilité indique des coûts d’investissement de maintien sur la vie de la mine qui s’élèvent à 58,9 millions de dollars. Les coûts directs d’exploitation sur la vie de la mine de 677 $/oz, avec des coûts directs d’exploitation de 445 $/oz au cours des trois premières années. Les coûts de maintien tout compris « AISC » sur la vie de la mine est estimé à 1 de 746 $/oz avec un AISC de 485 $/oz au cours des trois premières années.

D’autres points techniques de satisfaction portent sur les réserves minérales utilisées dans l’étude de faisabilité. Elle se limitent aux ressources Mesurées et Indiquées de saprolite proche de la surface et de transition supérieure jusqu’à une profondeur moyenne de 45 mètres seulement.

Toutefois, les coûts initiaux de construction du projet sont estimés à 143,7 millions de dollars pour une période de construction de 24 mois (dont six mois alloués aux activités de relocalisation qui permettront le démarrage des principales activités de construction) avec un objectif de coulée du premier lingot d’or au quatrième trimestre de 2020.

OREZONE est une société canadienne. Elle détient une participation de 90% à Bomboré, un gisement d’or oxydé non exploité, accompagné de toutes les autorisations nécessaires en Afrique de l’Ouest. La mine est située à 85 km à l’est de Ouagadougou au Burkina Faso.

Le temps estimé pour la construction du projet de Bomboré (préproduction) est de 24 mois. Le projet Bomboré est autorisé dans son intégralité et le permis minier en pleine vigueur a été accordé le 30 décembre 2016.

 

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles