Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Mines : la minière Semafo annonce « un autre solide trimestre » au 30 Juin 2019

Aperçu de la mine de Mana (DR)

La société minière SEMAFO a rendu public ses performances du deuxième trimestre clos au 30 juin 2019. Il ressort un autre solide trimestre au niveau des opérations minières et des activités de développement et d’exploration pour le trimestre terminé le 30 juin 2019.

 

Le président et chef de la direction de SEMAFO, Benoit Desormeaux a déclaré : « Nous avons connu un deuxième trimestre très solide où nos opérations ont livré un bon rendement et avec la découverte de la zone Bantou Nord, notre objectif de délimiter entre 2,5 et 3,0 millions d’onces de ressources à Bantou et Karankasso d’ici la fin de 2020 est tout à fait réalisable. Nos deux journées des investisseurs au cours du trimestre ont mis en lumière une équipe qui travaille ensemble chez SEMAFO depuis plus de 15 ans, et nos résultats témoignent des avantages que cela nous procure. »

Après la fin du trimestre, un éboulement d’un mur de la fosse s’est produit à Mana. Bien que nous soyons déçus que cela affecte notre production et nos résultats pour 2019, nous sommes heureux de signaler que personne n’a été blessé et que les onces seront reportées que jusqu’en 2020 a-t-il poursuivi.

Durant ce deuxième trimestre la société note des faits saillants au titre desquels, une production d’or consolidée de 99 800 onces, un flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles avant les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement1 de 74,3 millions $ soit 434 303 553 609 FCFA ou 0,22 $ soit 12 859 FCFA par action1 et un résultat net attribuable aux actionnaires de 15,7 millions $ soit 91 770 737 438 de FCFA ou 0,05 $ soit 2 922 FCFA par action. Egalement, la société a enregistré une acquisition de Savary Gold clôturée le 30 avril 2019, une découverte de la nouvelle zone Bantou Nord, à 1,5 km au nord-est de la zone Bantou, trois foreuses en activité à Bantou dans le but de délimiter de 2,5 à 3,0 M d’onces en ressources d’ici la fin de 2020. Et enfin un bilan reste conservateur, avec une encaisse nette et 100 % d’exposition à la hausse du prix de l’or.

La société Semafo exploite les mines Boungou et Mana au Burkina Faso et annoncé conclu un accord définitif de regroupement avec Savary Gold Corp. En 2018, la mine a réalisé une production de 244 600 onces d’or pour 2018, atteignant ainsi ses objectifs de production pour l’année.

 

Balguissa sawadogo

Eocudfaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.