Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

MINE : SEMAFO annonce la suspension officielle de ses activités suite à l’attaque terroriste contre un convoi d’employés

La compagnie québécoise Semafo a annoncé que l’exploitation de sa mine Boungou au Burkina Faso restait suspendue à la suite de l’attaque terroristes contre un convoi d’employés.

Les tâches administratives de base et la logistique étant très difficiles les responsables de la mine ont déclaré il faudra un certain temps pour déterminer comment reprendre les activités de manière sécuritaire.

« Plusieurs des personnes sur le site ont besoin de retrouver leurs foyers et leurs familles et se remettre de l’incident survenu la semaine dernière. Je suis présentement dans le pays, ainsi que la plupart des autres membres de la haute direction, afin de s’assurer que tous ceux qui sont affectés reçoivent le soutien dont ils ont besoin. Notre priorité reste toujours leur sûreté, leur sécurité et leur bien-être », a affirmé le président et chef de la direction de Semafo, Benoit Desormeaux .

SEMAFO a mentionné qu’au total, 241 employés, entrepreneurs et fournisseurs ont été impliqués dans cette attaque. 39 personnes ont  perdu la vie et 60 avaient été blessés lorsque cinq autocars transportant des employés ont été victime d’une embuscade à environ 40 km de la mine d’or de Boungou.

La Société exploite deux mines, les mines Boungou et Mana au Burkina Faso.

Juste Bancé (Collaborateur)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles