Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Mine de Sanbrado : Une production annuelle prévisionnelle estimée à environ 7,3 tonnes

Le premier ministre Christophe Dabiré a lancé les travaux de construction

Située dans la commune de Boudry dans la province du Ganzourgou, la première  étude de faisabilité de la mine de Sanbrado indiquait que le projet pourrait produire 9 tonnes d’or en 5 ans. Cette étude a conduit West African Ressources déposer en Octobre 2015, une requête  de permis d’exploitation au nom de la Société des Mines de Sanbrado (SOMISA). 4 ans après les travaux de construction de la mine de Sanbrado sont officiellement lancés. C’est le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré qui a procédé à la cérémonie de lancement, le 10 mai 2019.

La mine de Sanbrado porte ainsi à 14, le nombre de mines industrielles au pays des Hommes intègres.  Les retombées socio-économiques que cette mine va générer une fois en activité, justifient tout l’intérêt que le gouvernement lui accorde, a déclaré le ministre des mines et es carrières, Oumarou Idani. En effet, les contributions directes au budget de l’Etat en termes d’impôt et de taxes sont estimées à 156,5 milliards de FCFA sur une période de 11 ans au cours desquelles 50 tonnes d’or seront produites avec en moyenne 7,3 tonnes par an au cours des six premières années.

En outre, la mine contribuera de plus de 11 milliards de FCFA au titre du Fonds de développement local, et de plus de 2 milliards pour le Fond de réhabilitation environnementale.

Elle  créera également 800 emplois durant sa phase de construction et 700 autres à la phase production dont 90% de nationaux.

A cela il faut ajouter, selon le ministre des mines et des carrières, Oumarou Idani, les retombées indirectes évidentes dans l’économie locale en soutien à la promotion du développement de la localité-hôte en termes d’opportunités d’affaires pour les fournisseurs locaux de biens et services.

« Notre vision à West African Resources, a toujours été d’appliquer les méthodes australiennes d’exploration et de développement dans la recherche de l’or » a laissé entendre le Président Directeur Général de SOMISA, Richard Hyde.

Une séance d’explication du plan de masse

 

La mine sera exploitée par la Société Minière de Sanbrado (SOMISA S.A), une filiale du groupe minier australien West African Resources. Les travaux de construction de la mine de Sanbrado sont prévus prendre fin en Juillet 2020 et la coulée du premier lingot d’or pour le troisième trimestre 2020.

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com /Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles