Connecte-toi avec nous

Entretiens Exclusifs

   |

MEDIAS – A la découverte de EcoTv, la webtélé d’information économique Entretien avec le Responsable de EcoTv, Arouna Kaboré

 
Lancée le 30 novembre 2017, EcoTv est le nouvel né de la télé en ligne au Burkina Faso. Une télé très ambitieuse au service des décideurs, du milieu d’affaires, des experts et étudiants, découvrez la nouvelle chaîne avec le Responsable Arouna Kaboré, par ailleurs Journaliste présentateur, dans l’entretien qui suit. Lisez plutôt !
 
ECODUFASO : Le portail d’information Ecodufaso vient de lancer sa nouvelle plateforme EcoTv une Webtélé d’information économique dont vous en êtes le Responsable. Dites-nous de quoi s’agit-il exactement ?
 
Arouna KABORE (AK):Eco tv est une chaine de télévision en ligne, accessible via le lien : tv.ecodufaso.com. Elle est spécialisée dans le traitement et la diffusion de l’information économique Burkinabè de façon précise.
Elle a été lancée le 30 novembre 2017 à Ouagadougou. C’est une plateforme de ECODUFASO, une filiale du groupe de medias ECODAFRIK qui lui-même existe depuis 2014. Notre siège est situé à Ouaga 2000, non loin du secrétariat permanent du comité national d’organisation des 11 Décembre.
Quels sont les objectifs visés à travers une telle innovation ?
Nous sommes une chaine spécialisée dans le traitement de l’information économique et financière du Burkina. Notre travail c’est de mettre cette information à la disposition du public burkinabè, mais et surtout à la disposition du monde des affaires.
L’information est capitale dans les choix stratégiques des hommes d’affaires. Il s’agira pour nous d’être un « miroir » de cette information, allant de la règlementation des secteurs de l’économie, en passant par ses activités, jusqu’aux opportunités d’investissements au Burkina Faso. Nous voulons réduire les distances au profit des investisseurs. Qu’un investisseur ne perde pas du temps pour aller par exemple à la Direction générale des impôts (DGI) pour des informations basiques. Un petit clic sur ECO TV, lui permettra de gagner en temps car le temps c’est de l’argent comme aiment à dire les américains.
Le monde économique au regard des enjeux est de nature complexe. Pour éclairer certains choix ou faits économiques, nous recevrons des spécialistes du monde de l’économie pour des explications sur notre plateau. C’est cela tout l’intérêt de notre travail.
Pourquoi spécifiquement le choix du web comme canal ?
Internet est incontournable aujourd’hui. En choisissant la web télé, les promoteurs de la chaine s’inscrivent dans une vision futuriste et une dynamique mondiale qui s’impose. Un proverbe moaaga dit en substance que «  lorsque tu n’as pas la puissance d’empêcher ton voleur, ait au moins la sagesse de l’aider à transporter son butin ».
Aujourd’hui, internet est incontournable, on fait avec ou l’on est mis pratiquement à l’écart. On le voit un peu partout, les médias classiques se déportent sur internet. La web télé permet d’être informer à tout moment et en tout lieu. Dites-moi, où est ce que l’on ne va pas avec son téléphone ? En tout cas, vous n’aurez pas beaucoup de lieux à citer.
Aujourd’hui le temps est si précieux qu’il faut laisser le choix au téléspectateur de pouvoir suivre un programme selon sa disponibilité. Avec la webtélé, un reportage ou une émission, postés sont disponibles au moins en 48 heures de façon continue. Le téléspectateur peut le voir quand il veut. Il y a aussi la portée, sur internet. Nous sommes accessibles dans les 4 points du monde. C’est un avantage inestimable.
De plus en plus, l’on observe de telles initiatives se développer au Burkina. Quelle est la spécificité de EcoTv ?
C’est vrai les web télés sont nombreuses, mais je pense qu’au Burkina, sauf erreur de ma part, ECO TV est pour l’instant la seule à être spécialisée dans le traitement de l’information économique et financière. Au regard de ce choix, je pense que la chaine est SMART. Par conséquent elle devrait pouvoir être davantage pertinente donc crédible. EcoTv, c’est aussi une équipe de jeunes dynamiques mais encadrés par des séniors qui ont fait leurs preuves dans le journalisme économique. Je fais référence à M. Louis AMEDE, journaliste économique, ancien Secrétaire général du groupe Fraternité Matin du côté de la Cote d’Ivoire. Une autre grande figure dont nous bénéficions de l’expertise, M. Adama WADE, Directeur de publication de Financial Afrik, un groupe panafricain spécialisé dans le traitement et la diffusion de l’information économique et financière.
L’autre avantage de EcoTv un groupe panafricain de médias ECODAFRIK. Ce qui fait que Eco tv se sent un tant soit peu, bien encadrée.
 
Belle initiative, innovante d’ailleurs mais comment comptez-vous convaincre les burkinabè à y adhérer ?
Je pense qu’en matière de média et surtout de télé, c’est le contenu des programmes qui détermine l’adhésion du public. Nous sommes dans la dynamique d’une production de qualité. C’est d’ailleurs ces impératifs de qualités des productions qui ont justifié la mise en place du studio télé de la chaine. Un studio qui répond aux standards internationaux en matière de production télévisuelles.
Nous avons par ailleurs opté pour une production locale. Nous voulons parler de l’économie du Burkina aux Burkinabè en priorité bien sûr, car nous ne sommes pas fermés au monde extérieur. Nous croyons donc que nos programmes vont intéresser nos compatriotes vivant au pays et ceux de la diaspora.
Vous êtes jeune et bien connu dans le milieu médiatique burkinabè, que représente cette responsabilité à vos yeux ?
Bien connu ? Je ne suis très sûr néanmoins, j’ai ma petite expérience en matière de télé, je suis donc flatté si vous pensez que je suis connu. Pour moi EcoTv, c’est un challenge. Nous jeunes en général, aimons à dire qu’on ne nous confie pas des postes de responsabilité. Moi je n’aurai plus cet argument. Il me faut faire ce que je sais faire. Et pour cela je suis engagé jusqu’à la limite de mes possibilités. Au-delà de mes possibilités, j’ai l’appui de mes plus hauts responsables mais aussi des ainés du monde des médias. Je pense en priorité au Directeur général de bf1 télévision et tout son personnel qui me donnent toujours des conseils afin que je réussisse cette nouvelle expérience. Il y a d’autres personnes ressources à qui je dis vraiment merci pour leurs apports multiples et multiformes.
–         Un mot pour conclure notre entretien
Je voudrais une fois de plus vous dire merci pour l’opportunité que vous nous donnez afin que l’on fasse connaitre davantage EcoTv, cette jeune chaine accessible via le lien : tv.ecodufaso.com au public burkinabè et surtout aux hommes d’affaires. Je demande d’adopter ce nouveau-né qu’est EcoTv parce qu’il est venu grâce et pour vous. La chaine a été lancée il y a quelques semaines, mais déjà les réactions qui nous parviennent sont très encourageantes. Les portes de EcoTV sont ouvertes à tous les apports constructifs pour la chaine et pour le Burkina. Merci.
Merci
 
Entretien réalisé par Balguissa Sawadogo
 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue