Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Media burkinabè : Le mobile, nouveau champ de bataille

Au Burkina Faso, le secteur des médias connait depuis une dizaine d’années des évolutions majeures en lien avec l’évolution du comportement des utilisateurs, l’essor d’internet, le développement de la téléphonie mobile et l’accroissement de la production de contenu par les utilisateurs. L’ère de la digitalisation offre de nouvelles opportunités aux entreprises du secteur qui doivent adapter leurs stratégies. Il faut absolument jouer la carte de la mobilité.

Les médias burkinabè s’y sont lancés. Certains journaux (Sidwaya, l’Observateur, Le Pays,…) proposent des alertes SMS à leurs abonnés. En plus de ces alertes, les médias en ligne (Lefaso.net, burkina24, etc.) développent des applications spécifiques pour toucher plus de lecteurs.

Le mobile propose de nombreux avantages que les médias exploitent. Il est le premier média massivement personnel. Il est un média qu’on a toujours sur soi. Il est connecté ou plutôt connectable en permanence. La mobilité est devenue bien plus qu’un simple déplacement : c’est aujourd’hui un état d’esprit, un rapport à la conscience de soi. Le tout digital est passé par là. Connaître le consommateur, s’immiscer dans son for intérieur, anticiper ses envies, répondre à ses demandes, analyser ses comportements : pour les médias et les marques le défi est quotidien et requiert pour certains des ajustements culturels et fonctionnels. Le principal enjeu des média burkinabè sera donc d’intégrer sans cesse les évolutions numériques, notamment en démontrant leur capacité à diffuser du contenu en temps réel sur plusieurs supports.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles