Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Maroc : OCP double ses exportations vers l’Afrique en une année

Les exportations du groupe OCP vers les pays de l’Afrique ont doublé entre septembre 2013 et la même période de 2014. Le chiffre d’affaires du groupe s’établit à 3,75 milliards de dollars contre 3,65 milliards dollars, soit une hausse de 3% par rapport à l’année en cours.

Adoptant une nouvelle stratégie industrielle, le groupe OCP vient de réaliser un chiffre d’affaires en hausse de 14% durant le 3ème trimestre 2014. Il s’agit d’une hausse d’environ 1,4 milliard de dollars par rapport à la même période 2013. Selon un communiqué de l’OCP, «les neuf premiers mois de 2014 ont été l’occasion de poursuivre la concrétisation du programme d’investissement d’OCP… Pour cette période de l’année en cours, ce chiffre d’affaires s’établit à 3,75 milliards de dollars contre 3,65 milliards dollars, soit une hausse de 3%». Selon les premières évaluations, globalement, les quantités exportées vers le marché mondial ont augmenté de 45%, sur le troisième trimestre 2014.

Cette tendance haussière des indicateurs clés devrait se poursuivre durant le 4ème trimestre 2014. D’après les équipes de l’OCP, cette tendance à la hausse est due «à la stratégie du groupe basée sur la maîtrise des coûts sur toute la chaîne de valeur, la flexibilité industrielle, l’adaptabilité aux besoins des différents marchés, et l’assise de son positionnement africain. Des facteurs qui renforcent son agilité industrielle et commerciale».

Les unités industrielles de Safi dopent les exportations
Jusqu’à présent importé de l’extérieur, notamment, de la Tunisie et de l’Espagne, le complément alimentaire pour bétail est maintenant fabriqué localement par OCP, à Safi. La fabrication de cet alimenté est effectuée à Safi par OCP au niveau de ses deux nouvelles unités de production d’acide sulfurique d’un coût global de 1,65 milliard de dirhams, dont 225 millions de dirhams investis dans les lignes dédiées au complément alimentaire. En effet, les nouvelles unités ont une capacité de 3 410 tonnes par jour chacune et sont intégrées dans le nouveau pôle industriel de Safi, lancé en 2013. Par ailleurs, le complément alimentaire pour bétail produit par OCP contient du phosphore et du calcium, deux éléments essentiels pour la croissance du bétail et le renforcement de son invulnérabilité face aux maladies.

OCP renforce sa présence sur le marché brésilien
À travers sa filiale OCP International, il a été autorisé à acquérir 10,5% du tour de table de Fertilizantes Heringer, 3ème distributeur d’engrais au Brésil. Cette prise de participation s’effectuera par augmentation de capital et permettra à l’OCP de renforcer sa présence sur le marché d’engrais brésilien, l’un des plus importants au monde avec 31 millions de tonnes en 2013. Ce partenariat se base sur le développement important de l’activité agricole au Brésil. Il est l’un des rares pays au monde à posséder de grandes parcelles de terres inexploitées. Plus encore, environ 60% de sa consommation d’engrais proviennent de l’importation. Dans ce sens, l’OCP se veut un partenaire privilégié. En effet, le Brésil est le 3ème client du Maroc avec environ 11 milliards de dirhams, soit 5,9% de ses exportations globales. Et le produit phare reste les engrais naturels et chimiques que le groupe OCP a exportés pour l’équivalent de 8 milliards de dirhams l’année dernière. C’est dire que ce nouveau partenariat offrira un réseau de distribution beaucoup plus étendu au groupe marocain pour encore plus de ventes à l’export.

Il est clair que le groupe marocain OCP œuvre pour créer un marché mondial d’engrais stable. Il y a une année, le groupe a annoncé une ligne de production dédiée exclusivement au continent africain en vue d’accompagner les perspectives de développement agricole du continent.

SANAE TALEB
lesafriques.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles