Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Maroc : Les investisseurs en capital, en conclave à Casablanca

La 4ème édition de la Journée du capital-investissement, organisée par l’Amic (Association marocaine des investisseurs en capital), est prévue jeudi 4 décembre 2014 à Casablanca. Cette année, la manifestation sera axée sur «Les Investisseurs institutionnels, acteurs de développement du capital-investissement».

Le capital-risque est un mode de financement alternatif qui accompagne des activités rentables, innovantes, souvent initiées par des jeunes aux idées inédites et porteurs de projets à la pointe de la technologie. Dans ce sillage, les investisseurs en capital, réunis au sein de l’Amic (Association marocaine) entendent faire de la 4ème Journée du capital-investissement de Casablanca une rencontre pour sensibiliser davantage les investisseurs institutionnels à l’importance du capital-investissement. N’est-ce pas qu’il permet de financer les entreprises et contribuer à la croissance?

Plancher sur les meilleures pratiques
A Casablanca, capitale économique du Maroc, près de 175 dirigeants et acteurs-clés de sociétés de gestion de fonds de capital-investissement, du secteur bancaire, des pouvoirs publics, ainsi que d’investisseurs institutionnels, allant d’institutions financières aux organismes de développement internationaux, en passant par des compagnies d’assurances, de caisses de retraites et autres, de dirigeants d’entreprise et de holdings privées, d’universitaires… sont attendus pour faire de cette manifestation un succès. Les organisateurs, qui ont reçu le soutien d’institutionnels de la place, annoncent que la Journée, placée autour du thème «Les Investisseurs institutionnels, acteurs de développement du capital-investissement» se déroulera en deux temps, autour de 2 panels. Le premier, devant porter sur un panorama d’expériences avec les investisseurs institutionnels étrangers, sera animé par Serge Desjardins, président fondateur, MontréAlt Capital, Jean-Guillaume Habay, directeur exécutif Private Equity Swicorp, Olivier Luc, représentant Afrique du nord-Proparco et Dominique Nouvellet, vice-président, Siparex Associés. Quant au second panel, il tablera sur les expériences des investisseurs marocains dans ce mode de financement, les freins à l’investissement dans cette classe d’actifs et les perspectives d’évolution. Parmi les intervenants, on comptera Bachir Baddou, directeur général de la Fédération marocaine des Sociétés d’assurances et de réassurance, Abderrahim Chaffai, directeur général délégué de la SCR (Société centrale de réassurance), Bassim Jaï Hokimi, président fondateur, Atlamed, Hicham Zanati Serghini, directeur général de la CCG (Caisse centrale de garantie)…

A noter que cette journée du capital-investissement permettra de dresser un bilan des 15 ans d’activité au Maroc, notamment les réalisations de l’industrie et la professionnalisation du métier, mais aussi d’examiner les perspectives d’avenir de ce mode de financement alternatif. A titre d’exemple, seront présentés les résultats d’une recherche comparative du cabinet Fidaroc Grant Thornton sur «La performance du capital-investissement par rapport à d’autres classes d’actifs».

Rappelons que l’Amic, qui regroupe la majorité des structures de capital-investissement, opérant au Maroc, contribue à l’amélioration du financement de l’économie du pays, en particulier à destination des PME, à la stimulation de la croissance et de l’emploi ainsi qu’à la promotion de l’innovation et de l’esprit d’entreprise. Outre ses 22 membres actifs qui accompagnent et financent la croissance de plus de 150 entreprises, l’association compte 17 autres membres associés exerçant une activité en relation étroite avec les sociétés de gestion.

PAR ABDELMALEK MEKKAOUI, JOURNALISTE
lesafriques.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles