Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Maroc: 164 millions € de l’UE pour l’éducation, les énergies renouvelables et la réforme des administrations

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont signé, le 12 décembre, des accords de financement pour un montant de plus de 150 millions d’euros, dans les secteurs de l’éducation, des énergies renouvelables et de la réforme des administrations.

Ces accords ont été paraphés à Rabat par le ministre de l’Economie, Mohamed Boussaid (photo), et le commissaire européen en charge de la politique de voisinage et de l’élargissement, Johannes Hahn.

Le premier accord se rapporte à un don de l’UE de près de 100 millions d’euros, sur la période 2014-2018, en faveur des programmes éducatifs, dans le but de favoriser la scolarisation des enfants en milieu rural mais aussi en situation de handicap.

Le deuxième accord porte sur le soutien de l’UE à la deuxième phase du projet de parc solaire à Ouarzazate, via «une enveloppe d’environ 40 millions» d’euros.

Un autre accord concerne le soutien à un projet de construction de trois parcs éoliens à tarvers un engagement de 15 millions d’euros.

Enfin, un dernier accord d’un montant d’environ 9 millions d’euros doit permettre de renforcer l’appui européen à «la réforme de l’administration publique» (programme Hakama), afin de promouvoir les «principes de transparence, de performance et de redevabilité ».

A noter que le Maroc est le seul pays de la rive sud de la Méditerranée à disposer d’un statut avancé avec l’Union européenne. L’UE est le premier partenaire économique de Rabat (70% des investissements étrangers sont européens). Un accord de libre-échange complet et approfondi (Aleca) est, par ailleurs, en négociation entre les deux parties.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles