Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Manganèse de Tambao : Une capacité de 100 millions de tonnes!

L’industrie du manganèse suscite un grand intérêt, compte tenu de la demande accrue de produits à base de manganèse dans le monde et du fort potentiel de ce secteur industriel pour le continent africain qui détient la plus grande partie des réserves mondiales de manganèse. Avec une capacité de 100 millions de tonnes, le Burkina Faso, à travers la mine de Tambao, possède l’un des plus grands gisements de manganèse au monde.

Le manganèse possède des propriétés chimiques qui en font un intrant idéal dans la fabrication d’alliages. Il est généralement extrait soit du minerai de manganèse sous forme d’oxyde de manganèse (encore appelé pyrolusite), soit de minerai de fer. La production de manganèse est donc souvent associée à l’extraction de fer. En dehors du fait que leurs minerais sont régulièrement extraits des mêmes mines, le manganèse et le fer sont également liés par leur complémentarité dans la production d’acier. Avant d’être utilisés dans la production métallurgique, les minerais de manganèse et de fer passent par de nombreuses phases de transformation. Par exemple, le minerai de manganèse doit être transformé en alliages à haute teneur en manganèse (ce qui inclut également le fer). Le minerai de fer doit être transformé par fusion en une matière métallique utilisable, dont on se sert ensuite pour la fabrication de divers types d’acier. S’agissant des réserves, l’Afrique du Sud détient près de 80 % des réserves mondiales de manganèse. Les autres pays dotés d’importantes réserves sont l’Australie, la Chine, le Gabon et l’Ukraine. Pour ce qui est de la production réelle, la Chine et l’Afrique du Sud sont les principaux producteurs de manganèse, suivies par l’Australie, le Brésil et le Gabon. La demande de manganèse est tirée par la demande d’acier. Selon la Banque Africaine de Développement, une proportion d’au moins 90 % à 94 % de la production mondiale de manganèse est utilisée dans la production d’acier. Au Burkina Faso, le gisement de Tambao a été découvert en 1959. Il est situé dans la région du Sahel, province de l’Oudalan à 15 km de Markoye, chef-lieu de la commune du même nom, dans l’extrême nord-est du pays. Initialement estimé à 20 millions de tonnes de minerais à une teneur de 52% à 53% de manganèse, puis réévalué à 100 millions de tonnes à la même teneur, ce gisement est considéré comme l’un des plus grands gisements de manganèse au monde. La durée de vie de la mine est estimée à trente (30) ans. Elle est présentement exploitée par la société Pan African Burkina pour une production annuelle de 3 millions de tonnes de manganèse.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles