Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Mali : Réhabilitation du chemin de fer : Une manne inespérée pour les riverains de l’axe Bamako-Dakar

Les fruits juteux de l’après visite du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta à Tianjin, en Chine, en septembre dernier, commencent à tomber dans les assiettes maliennes. A preuve ! Mardi, le 28 octobre 2014, dans la salle de conférence du ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, s’est déroulée la première phase de la signature du projet d’Accord cadre tripartite, relatif à la réhabilitation de la voie ferrée Bamako-Dakar, entre le duo Mali-Sénégal et la Société china railway construction corporation international (Crcci).
La cérémonie a été conjointement dirigée par le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré pour la partie malienne et le directeur Afrique de Crcci, Chang Xhuehi, représentant la partie chinoise.
Quant à la seconde phase, elle se déroulera au Sénégal et réunira autour de la même table le ministre sénégalais des Infrastructures, des Transports terrestres et Maritimes et le directeur Afrique de Crcci
Le ministre de l’Equipement dira que la réhabilitation de la voie ferrée Bamako-Dakar entre dans la politique nationale de désenclavement axée notamment sur le développement du transport, dont le ferroviaire. Mamadou Hachim Koumaré de confier que le chemin de fer est le cordon ombilical entre le Mali et le Sénégal. Sa reconstruction ou du moins sa réhabilitation marque le début de l’espoir retrouvé pour les populations riveraines, tout en étant un espoir économique pour les peuples malien et sénégalais. C’est un point important pour la stabilisation des activités économiques des populations des villes et villages traversés par le chemin de fer Dakar-Bamako.
Mamadou Hachim Koumaré a souhaité que l’Accord cadre, suite logique de la visite effectuée en Tianjin au mois de septembre dernier par le président de la République, soit suivi par des actes concrets sur le terrain.
De son côté, le directeur de la Société china railway construction corporation international a donné l’assurance que les choses iront vite et à la satisfaction des autorités maliennes et sénégalaises. Chang Xhuehi d’ajouter que la Crcci ne ménagera aucun effort pour renforcer et marquer du coup un cachet de plus à l’excellente coopération sino-malienne vieille depuis les premières heures de l’Indépendance de la République du Mali.

Zhao Ahmed Amadou Bamba
maliactu.net
Cm-Cccom-Metd
Source: Le Témoin du 04 nov 2014

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles