Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Mali: reconstruction des moyens de production dans le nord

Un projet d’appui à la recapitalisation et à la reconstruction des moyens de production dans les régions de Tombouctou et de Gao, dans le nord du Mali, a été lancé vendredi à Bamako, la capitale du pays. Ce projet est financé par le Conseil danois pour les réfugiés (DRC) à hauteur de 1,3 milliard de F CFA et sera exécuté sur une durée d’un an.

Il va permettre la mise en place d’un fonds d’appui aux groupements coopératifs et entreprises spécifiquement dans les régions de Tombouctou et Gao occupées à partir de mars 2012 pendant 10 mois par des rebelles touaregs et des groupes jihadistes.

Au moins 500 organisations opérationnelles vont bénéficier de ce projet.

Lors du lancement du projet, le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mahamane Baby, a rappelé que la crise que le Mali a connue avait contraint des centaines de milliers de personnes à quitter leur domicile, aggravant ainsi le sort des populations civiles déjà rudement touchées par la sécheresse, la dégradation de leur environnement et l’insécurité alimentaire.

On estime à 400 000 le nombre de déplacés internes et réfugiés qui ont pratiquement tout perdu, notamment les moyens d’existence et les outils de production, suite à l’occupation de leur espace de vie par les jihadistes.

Des sociétés et entreprises ont été fermées, entraînant des pertes importantes d’emplois.

A Tombouctou, 707 employeurs ont arrêté leurs activités et 933 à Gao et Kidal, dans l’extrême-nord, qui échappe encore au contrôle du gouvernement malien.

Plus de 2000 travailleurs ont été licenciés.

Dans toutes ses activités et dans le but d’assurer la pérennité de son intervention, le Conseil danois pour les réfugiés-Mali portera une attention particulière à l’implication des acteurs locaux grâce à la mise en place de comités de décision de financement et à une étroite collaboration avec les services techniques de l’Etat dans l’élaboration des critères d’éligibilité et dans l’analyse des demandes de financement.

Le Conseil danois pour les réfugiés intervient dans les deux régions par des actions intégrées de protection, d’éducation d’adduction d’eau, d’hygiène et d’assainissement, ainsi que de résilience.

Le Danemark a initié le projet sur la base du diagnostic des besoins d’appui économique dans les régions de Gao et de Tombouctou conformément aux recommandations du Plan de relance durable au Mali (2013-2014).

Pana 07/12/2014
afriquejet.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles