Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Lutte contre le COVID-19 au Burkina Faso : La Chambre des Mines solidaire avec une enveloppe de 200 millions de FCFA

Le Burkina Faso connaît ses premiers cas d’infection de la maladie à Coronavirus depuis le 09 mars 2020. Depuis, une chaîne de solidarité s’est mise en place afin de soutenir les autorités en charge de la santé pour venir à bout de la maladie. La Chambre des Mines du Burkina Faso (CMB) association faîtière réunissant les compagnies minières présentes au Burkina Faso, a remis le jeudi 9 avril 2020 un chèque de 200 millions de FCFA au Ministère de la Santé.

La démarche de la Chambre des Mines du Burkina vise d’une part à encourager moralement le personnel de santé au front depuis la parvenue de la pandémie. D’autre part, elle consiste à soutenir les autorités de la santé. Le Président de la Chambre des Mines du Burkina Faso (CMB), Tidiane Barry explique : « Nous vivons tous la propagation de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso. Le secteur minier à travers la chambre des mines, a décidé de contribuer fortement aux efforts qui sont déployés pour faire barrière au Covid 19 dans notre pays. »

L’organisation mets ainsi à la disposition des autorités de la santé une contribution financière à hauteur de 200 millions de FCFA qui représente un premier geste dans l’élan de solidarité des membres dans cette lutte aux dires de Monsieur Barry. Il précise cependant que la contribution globale va au-delà de ce chèque car la CMB pu rassembler 400 millions de francs CFA et les contributions à venir se feront en termes de matériels aux différentes autorités ajoute-t-il.

Le Directeur de Cabinet du ministère de la Santé, Emmanuel Sorgho, s’est réjouie de cette démarche. Il a remercié la chambre des mines du Burkina, pour cette contribution à la lutte contre le Covid-19. Cela va nous soulager dans la lutte à travers l’acquisition de matériels, d’équipements et de produits de santé a-t-il apprécié.

Les compagnies se sont organisées autour de mesures fortes pour faire barrière à la maladie à coronavirus

Le président de la chambre des mines, Tidiane Barry

 

Au-delà de ce geste, le président de la chambre des mines a rappelé que les différentes compagnies sont également engagées à travers un appui décentralisé à au niveau des différentes structures régionales de la santé et des centres de santé au niveau des zones où elles sont implantées. Egalement les sociétés véhiculent des messages de sensibilisation au profit des communautés riveraines aux mines a-t-il poursuivi.

Selon monsieur Tidiane Barry, le secteur minier s’engage aujourd’hui auprès des autorités pour lutter contre la maladie et à ce propos, il y a un cadre de concertation qui a été mis en place avec différentes structures publiques et les ministères. Ce, pour s’assurer que le secteur puisse continuer à fonctionner dans ces temps difficiles et poursuivre son apport économique à l’économie.

Face aux réalités imposées par le Covid-19, le 31 mars dernier, la CMB a annoncé des mesures fortes au sein de ses compagnies membres. Il s’agit notamment des mesures d’isolement, de confinement, de mise en quarantaine partielle ou totale suivant la situation de chaque site minier. Celle de la réorganisation du cycle de travail pour une réduction d’employés sur les sites miniers et réduction des mouvements de personnels des grandes villes vers les sites miniers entre autres.

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles