Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Lutte contre le cancer : La Première dame Sika Bella Kaboré sonne la mobilisation à Ouagadougou

Ouagadougou a abrité les 01 et 02 août 2018, le séminaire régional de haut niveau sur la promotion de la sensibilisation à la lutte contre le cancer et les programmes de plaidoyer dans les Etats africains membres de l’Organisation pour la Coopération Islamique (OCI). Environ 16 premières dames ont officiellement pris part à cette réunion, tenue dans le complexe des salles de conférence de Ouaga 2000 sous le patronage de Madame Sika Bella Kaboré.

Selon l’Organisation mondiale de la santé « OMS », le cancer constitue la deuxième cause de décès dans le monde avec environ 8,8 millions de morts en 2015.  Près d’un décès sur six est dû au cancer et 70% des décès par cancer surviennent dans les pays à faible revenu ou intermédiaire.

Au Burkina Faso, comme un peu partout dans les pays du groupe Afrique de l’OCI, 7 800 cas sont diagnostiqués chaque année avec 25 décès par jour et ce, depuis 2012. Cette situation critique, décrite par la première dame Sika Bella Kaboré traduit toute l’importance du séminaire régional à Ouagadougou. En témoigne, la forte mobilisation à la taille de la rencontre. En, effet, elle a réuni environ seize (16) Premières dames des pays membres de l’OCI ou leurs représentants et leurs délégations, ainsi que les acteurs de la lutte contre le cancer.

Au vu des statistiques alarmants, la première dame burkinabè a été très claire. Selon elle, sans un sursaut décisif visant à créer les conditions optimales pour contenir les dégâts sociaux, économiques et psychologiques liés au cancer, le nombre de personnes et de familles frappées ne cessera de croitre, fait remarquer la Première dame du Burkina Faso au cours de son allocution.

premiere_dame

La première dame du Burkina Faso, Sika Bella Kaboré en pleine allocution

 

« Il est impérieux que dans nos Etats respectifs, des mesures fortes soient prises en termes de politiques publiques pour non seulement créer, équiper et rapprocher les centres de soins des couches les plus vulnérables, mais aussi réduire considérablement les coûts de traitement par des subventions », a précisé l’épouse du Président du Faso. Le Secrétaire Général Adjoint de l’OCI, Hishem Youssef, a salué la tenue effectivement du présent séminaire. Pour le Maire de Ouagadougou Armand Pierre Beouidé, cet exercice permet aux différents acteurs de partager les expériences et aussi les bonnes pratiques en matière de lutte pour contrer le cancer.

Le Président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré et les membres de son gouvernement ont aussi pris part en guise de soutien à la mobilisation pour contrer le cancer.

La Première dame a signé une déclaration dite de Ouagadougou qui est la somme des propositions à l’issue du séminaire régional.

La réunion de Ouagadougou se veut un prolongement d’un engagement pris par les premières dames en avril 2016 à Istanbul en Turquie ou en marge du 13ième sommet de l’OCI s’est tenue une session spéciale sur le leadership des premières dames dans le domaine du contrôle du cancer dans les Etats membres.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

Encadré : Données pays à propos du cancer (Burkina Faso)

 

De sources médicales, les statistiques sur les cancers au Burkina Faso, font ressortir environ 5.000 cas par an. Les types de cancers les plus répandus, concernent les cancers de sein, du col de l’utérus chez les femmes. Les hommes quant à eux, sont confrontés au cancer de l’estomac, du foie et de la prostate. Il est par conséquent conseillé aux citoyens, de veiller à avoir une alimentation saine et d’éviter des facteurs dont, l’excès d’alcoolisme, qui favorisent des cancers du foie.

Certaines études ont mis en lumière le lien entre l’alimentation et le cancer de la prostate. En effet, les chercheurs ont observé que les personnes qui avaient tendance à consommer beaucoup de graisses animales et de produits laitiers étaient les plus exposées à l’obésité et présentaient un risque plus accru de développer un cancer de la prostate.

Source : Labor Presse

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles