Connecte-toi avec nous

Finances

   |

L’Uganda Securities Exchange compte doubler son volume de transactions en 2015

Le marché financier ougandais, l’Uganda Securities Exchange, a déclaré en début de semaine, qu’il s’attendait à voir arriver sur sa cote, trois introductions d’entreprises et deux introductions d’emprunt obligataire effectués par des entreprises, ce qui se traduira par le doublement de la valeur des transactions à la fin 2015, a-t-on appris de sources concordantes.

Innoncent Dankaine, le directeur général par intérim de ce marché financier qui a fait part de l’information, a indiqué que les entreprises attendues dans les compartiments actions et obligations, appartiennent aux secteurs de la finance, de l’énergie et de l’immobilier, sans plus de détails. Leurs introductions sont attendues entre le deuxième et le troisième trimestre 2015

Le marché financier ougandais qui existe depuis 16 ans, compte aujourd’hui sur sa cote, 16 entreprises et 6 obligations d’entreprise, pour une capitalisation boursière de 9,3 milliards $. La moitié des entreprises y sont cependant présente en double cotation avec le marché financier kényan (Nairobi Securities Exchange).

Le régulateur du secteur en Ouganda et les responsables du marché financier, ont entrepris depuis quelques temps, la mise en place des réformes ayant pour but, de se mettre aux standards des marchés les plus performantes et ainsi d’attirer davantage d’investisseurs étrangers, comme c’est le cas au Kenya par exemple.

Le contexte se prête à un développement rapide de l’Uganda Securities Exchange. Le pays, qui devrait débuter l’exploitation du pétrole à partir de 2018, continue d’attirer de nombreux investisseurs étrangers. Dans sa dernière note d’analyse le Fonds Monétaire International attribue au pays des perspectives de croissance de l’ordre de 6,1% entre 2014 et 2015.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.