Connecte-toi avec nous

Développement

   |

L’Uemoa finance des opérations au Mali pour 65 millards de francs cfa

L’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa) mène une trentaine d’opérations au Mali pour un montant de plus de 65 milliards de F CFA, a indiqué le représentant résident de la Commission de l’Uemoa au Mali, Hyacinthe François Akoko, lors d’un dîner-gala organisé mercredi soir par le bureau de la représentation pour prolonger les manifestations du 20ème anniversaire de la création auxquelles le président malien, Ibrahim Boubacar Kéita, avait pris part le 20 octobre dernier à Ouagadougou.

L’Union est présente au Mali dans la promotion de l’Enseignement supérieur, de l’artisanat et dans le domaine des infrastructures. Il a cité à cet égard trois projets considérés comme des « projets majeurs » pour l’Uemoa.

« Il s’agit de la construction du siège du futur parlement de l’Union à Bamako, la construction d’un siège de la représentation de l’Uemoa au Mali et la réalisation de 11 000 hectares de terres aménagées à l’Office du Niger », a-t-il précisé avant d’ajouter les réalisations dans le domaine du développement de l’industrie, de l’accès à l’énergie, de la protection de l’environnement, de la sécurité alimentaire et de l’accès à l’eau potable.

L’Union dispose également en projet d’investissement de 32 milliards de F CFA concernant l’Agence d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public (Agetip), la réalisation de 450 forages, de 200 points d’eau et la participation au financement du projet d’adduction d’eau potable de Kabala (sud-ouest de Bamako) pour un montant de cinq milliards de F CFA.

Mme Bouaré Fily Sissoko, a salué à cette occasion l’engagement de l’Uemoa dans le développement économique de ses Etats membres. « Il s’agit aujourd’hui de travailler ensemble à relever les défis. C’est dans ce contexte qu’il faut placer la récente conférence des investisseurs de Dubaï qui a été un vrai succès avec des intentions de financement d’une valeur de 19 milliards de dollars », a-t-elle déclaré.

Elle a également apprécié l’accompagnement de l’Uemoa dans le cadre de la promotion du partenariat public-privé, la lutte contre la pauvreté, la lutte contre la corruption et pour la bonne gouvernance.

Le concours de l’Uémoa et de ses partenaires a permis d’injecter des milliards dans les économies des Etats membres. Elle entend poursuivre sur sa lancée durant la troisième décennie de son existence, a assuré le représentant-résident de l’Uémoa au Mali. L’objectif visé par l’Union cette décennie, c’est de devenir une union des peuples.

Panapress
africanmanager.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.