Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

L’Orpaillage en saison hivernale au Nord : Les autorités régionales…

L’Orpaillage en saison hivernale au Nord : Les autorités régionales sensibilisent les orpailleurs de Kébléga

Au retour d’une mission dans la commune voisine de Kossouka, le gouverneur de la région du Nord a marqué une escale à Kébléga, localité située à quelques encablures de Séguénéga. Dans cette zone, des orpailleurs exploitent allègrement un site artisanal d’or malgré l’interdiction formelle du gouvernement en cette période hivernale.

Il y a quelques jours l’on déplorait des pertes en vies humaines à Djibo suite à un éboulement dans un site d’orpaillage. Pourtant dans le but d’éviter de tels drames, le gouvernement a pris des mesures préventives par arrêté interministériel conçu par le ministère de la Sécurité, de l’Administration territoriale et celui des Mines, des carrières et de l’énergie suspendant temporairement, en saison pluvieuse des activités d’orpaillage. Dans la région du Nord, l’interdiction court depuis fin juin et ce jusqu’au mois de septembre de chaque année. Malgré tout, beaucoup de personnes continuent de s’adonner à cette activité d’orpaillage avec tous les dangers qu’ils encourent dans certaines localités comme l’a si bien constaté Hassane Sawadogo, le gouverneur de la région.

Ils prennent la clé des champs à l’arrivée des autorités

Kébléga2A peine ils ont entendu les sirènes du cortège de l’autorité, la centaine d’orpailleurs du site artisanal de Kéblèga a jugé bon de disparaitre dans la nature. Il a fallu passer par des subterfuges pour faire revenir les fuyards qui ont été convaincus que c’est pour une sensibilisation improvisée par l’autorité régionale. « Nous sommes là pour nous entretenir tout simplement avec vous sur votre activité », a lancé au nom du gouverneur le directeur régional de la police. Conscients qu’ils sont en infraction, les orpailleurs disent néanmoins qu’ils n’ont le choix que de venir tenter leur chance à cause de la pauvreté.

KéblégaHasane Sawadogo, à son tour, leur a tout simplement demandé de suspendre l’activité pour préserver leurs vies en cette période de saison pluvieuse. « La vie est très importante et vous ne devez pas la risquer, vous êtes les bras valides de cette région, si un malheur survenait ce serait une perte pour vos familles, votre commune et votre région », a lancé amèrement le gouverneur. « Je vous demande avec insistance de libérer les lieux pour éviter des drames car vous voyez qu’il vient en plus de pleuvoir. » C’est dans cette ambiance pleine de regrets et probablement d’impuissance de l’autorité locale que le gouverneur a néanmoins donné les instructions aux forces de sécurité de veiller à l’application des textes pour préserver quand même la vie des « récalcitrants ».

KéblégaAvant de quitter les lieux, Hassane Sawadogo et sa délégation ont pu constater des gros trous d’extraction de l’or de plus de 40 mètres de profondeur abandonnés par une certaine société « Séguénéga Mining » après expiration de son contrat d’exploitation. Vivement que des mesures vigoureuses soient prises pour résoudre ce problème environnemental dramatique dans la région du Nord.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.