Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

L’or tombe à son plus bas de 5 semaines

Les prix de l’or sont sous pression en Europe ce lundi, tombant à leur plus bas de cinq semaines alors que les indications de la présidente de la Fed tendent vers une hausse des taux d’intérêt dès le mois prochain.
L’or pour livraison en décembre sur le Comex a chuté à $1 317.20 l’once troy, plus bas depuis le 26 juillet. Il a terminé à $1 320.95, en recul de $4.95, ou 0.37%.
Lors de son très attendu discours au symposium de Jackson Hole vendredi, Janet Yellen a indiqué que la probabilité d’une hausse des taux d’intérêt aux Etats-Unis s’est renforcée ces derniers mois en raison de l’amélioration du marché du travail et des prévisions d’une croissance économique solide.
Or, elle n’a pas évoqué la date à laquelle la Fed relèvera les taux, déclarant que la hausse des taux dépendra de la teneur des chiffres économiques.
Peu après, le vice-président de la Fed, Stanley Fischer, a déclaré que le discours de Janet Yellen était cohérent avec les prévisions de deux hausses des taux cette année, ouvrant la porte pour un relèvement en septembre.
Selon le Fed Rate Monitor Tool d’Investing.com, il y a 36 % d chance qu’un relèvement ait lieu en septembre, en hausse comparé aux 21 % avant e discours de Yellen. Les chances pour décembre atteignent 63 %, par rapport à 50 % vendredi matin.
L’or est sensible aux mouvements des taux américains, qui renforcent le coût d’opportunité de détenir des actifs sans rendement comme l’or tout en dopant le dollar.
L’indice U.S. dollar est monté à 95.59, plus haut depuis le 16 août. Les investisseurs commencent à se dire que la Fed relèvera ses taux cette année. L’indice a terminé à 95.55 ce lundi.
Le renforcement du dollar pèse généralement sur l’or, étant donné qu’il plombe la demande d’or comme actif alternatif et rend les matières premières libellées en dollars plus coûteuses pour les détenteurs de devises étrangères.
Cette semaine, les investisseurs se concentrent sur les rapports économiques américains pour juger si le pays est suffisamment solide pour supporter un relèvement des taux d’intérêt dans les mois à venir, avec vendredi les chiffres sur les emplois non agricoles.
Soulignant l’importance du rapport sur l’emploi, Fischer a indiqué que les chiffres influenceront la décision de la Fed de relever ou non les taux dans les prochaines semaines.
Les futures sur l’argent pour livraison en septembre reculent de 14.1 cents, ou 0.76%, à $18.51 l’once troy en début de séance à Londres. Les futures sur le cuivre montent de 0.3 cents, ou 0.12%, à $2.087 la livre.

 

 

ECODAFRIK.COM 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.