Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Loi de finance rectificative 2021: Le CERA-FP livre son analyse citoyenne sur le projet de loi

Le Centre de Recherche Appliquée en Finance Publique (CERA-FP) et le Secrétariat Permanent des Organisations non Gouvernementales (SPONG) ont organisé une conférence publique sur l’analyse citoyenne du projet  de loi de finances rectificative 2021. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de «Renforcement du contrôle citoyen des politiques publiques par les OSC pour une gouvernance favorable aux populations du Burkina Faso».

Cette analyse citoyenne, livrée le 07 Mai 2021, a porté sur le projet de loi de finances rectificative dans un contexte national difficile, aussi bien sur le plan national que sécuritaire. Selon le secrétaire exécutif du CERA PF Herman Doanio, « Cette conférence publique a pour but d’échanger autour de la loi de finances rectificative avec les ministères sectoriels, les parlementaires, l’ensemble de la société civile, pour leur donner le contenu de ce projet qui est en discussion actuellement à l’Assemblée nationale». La loi de finances rectificative, selon Herman Doanio, prend en compte certaines préoccupations mais il reste des aspects à améliorer. Concernant la prise en compte des préoccupations, le chargé de programme et de mobilisation des ressources au SPONG, Pierre Omer Ouédraogo, a précisé qu’elle devrait commencer d’abord par la mobilisation des acteurs. « Il s’agit de mobiliser les acteurs à tous les niveaux pour que la population prenne conscience qu’elle est non seulement détentrice de droit, mais également d’obligation.», ajoute Ouédraogo Pierre Omer.

Le CERA-FP est convaincu qu’un budget national inclusif est gage d’un développement soutenable. Il a en effet, produit un document d’analyse citoyenne du budget national appelé budget alternatif. Ce budget alternatif est le regard citoyen du budget proposé par le gouvernement. Cette conférence publique s’avère un espace communicationnel pour leur permettre de partager à la population du Burkina Faso, les conclusions de cette analyse citoyenne du Budget. Elle permettra également de recueillir les recommandations, en vue de consolider la gouvernance des finances publiques pour le bien-être de la population du Burkina Faso.

 

Sombéwendin Micheline Thiombiano/Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire