Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Logements sociaux au Burkina

Manifestation d’intérêt des investisseurs russes

Le programme logement sociaux initié par le gouverné et burkinabè à de l’écho à l’extérieur de nos frontières. Des Russes se mobilisent pour apporter leur concours en termes d’investissement. Ils l’ont fait savoir au ministre de l’habitat et de l’urbanisme René Bessolé Bagoro qui a effectué du 5 au 15 juin 2015 une visite de travail à Tcheliabinsk en Russie. Dans ce pays avec lequel le Burkina Faso vient de renouer ses relations diplomatiques, en décidant de la réouverture d’une ambassade à Moscou en février 2015, M. Bagoro a présenté aux hommes d’affaires des potentialités d’investissement au pays des hommes intègres dans le domaine de l’habitat.

Experience Russe 1

Devant la trentaine d’opérateurs économiques réunis au siège du gouvernorat de la Région de Tcheliabinsk, ce jeudi 11 juin 2015, le ministre Bagoro s’est fait l’artisan d’une diplomatie économique. Il a présenté aux investisseurs russes évoluant dans les secteurs de l’immobilier, de la construction métallurgique, de l’énergie, de la mécanique industrielle les opportunités d’affaires avec le Burkina. Parlant de son secteur, la promotion de logements sociaux notamment, le ministre de l’Habitat leur a parlé des avantages consentis par l’Etat en faveur des promoteurs immobiliers privés nationaux ou étrangers. Il s’agit d’une exonération fiscale sur les principaux matériaux de construction et de la mise à dispositions par l’Etat des resserves foncières viabilisées, entre autres. Il a également évoqué la forte demande en logements estimée à 14.000 unités par an pour les seules villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. René Bagoro a par ailleurs stimulé l’accompagnement des entrepreneurs russes pour la réalisation, dans le court terme, d’un programme immobilier à Ouagadougou et Bobo Dioulasso comprenant, deux salles polyvalentes, des appartements et des immeubles à usages de bureaux, pour un financement global de plus de 4,6 milliards de F CFA.

L’expérience russe pour réduire les délestages

Experience Russe 3

La Région de Tcheliabinks compte des entreprises spécialisées dans le secteur de la production de l’énergie. À leurs responsables présents à la réunion avec le ministre de l’habitat, M. Bagoro a expliqué comment la question de l’électrification constitue un défi pour le programme de construction de logements sociaux et économiques. La volonté de l’Etat, selon lui, est de fournir l’électricité dans un délai raisonnable à tous les bénéficiaires des logements sociaux. Mais cette volonté est confrontée à l’insuffisance de la production de l’énergie électrique par rapport à la demande. Le taux d’électrification du pays étant de l’ordre de 54% dans les zones urbaines et de 3% dans les zones rurales. Pourtant, foi du ministre Bagoro, le pays dispose d’un important gisement solaire pouvant être exploité pour la production de l’énergie par le biais des technologies photovoltaïque et thermique. La production de l’énergie solaire va soulager les populations durement éprouvées ces derniers temps par les délestages. Le sujet a intéressé les participants à la conférence qui ont exprimé leur inquiétude quand à la sécurité de leurs investissements, connaissant peu le Burkina Faso. « Notre pays s’est doté d’un dispositif législatif et réglementaire propice, novateur et particulièrement incitatif, avec une politique ferme de protection, de garantie et de promotion des investissements. Il a une population jeune, dynamique, entreprenante et une main d’œuvre abondante et réputée travailleuse» a répondu le conférencier.
La délégation burkinabè a mis à profit ce séjour pour visiter des usines de fabrication des matériaux de construction (briques de béton, pavés), et des réalisations de logements sociaux et économiques. Elle également eu des séances de travail avec les responsables du Ministère en charge de la construction et du gouvernorat de la Région de Tcheliabinsk. Le vice gouverneur de la Région, monsieur Sergueï Komiakov qui a reçu la délégation a dit toute la disponibilité des autorités de Tcheliabinsk à nouer des partenariats avec le Burkina Faso. Il a exprimé la nécessité pour les hommes d’affaires russes de s’intégrer dans l’économie mondiale. Les deux parties ont consigné dans un mémorandum leur volonté de partager leur expérience dans les secteurs de l’immobilier, de la construction métallique, de la santé, de l ‘éducation, et de la mécanique industrielle.

Experience Russe 2

La région de Tcheliabinsk est située 1.500 kilomètres à l’Est de Moscou à la frontière de la Russie avec le continent asiatique. Avec ses 3,5 millions d’habitants Tcheliabinsk fait figure de leader sur les 87 Régions que compte la Russie en matière de production de l’acier. Elle occupe le 11è rang en matière de construction de logements.

DCPM MHU

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles