Connecte-toi avec nous

Développement

   |

L’investissement en Afrique de l’Ouest au cœur de la 1ère édition des …

L’investissement en Afrique de l’Ouest au cœur de la 1ère édition des Entretiens Eurafricains

Ouagadougou/Paris, 15 février 2016 – ASCPE, SARL fondée par Mme Claude Fischer, a organisé à Ouagadougou les 3 et 4 février, la première édition des Entretiens Eurafricains sur le thème : « Investir en Afrique. Valoriser et financer les projets sur des marchés organisés ». Celle-ci a eu lieu à 2iE, la grande école panafricaine de formation des ingénieurs/entrepreneurs, dirigée par Amadou Hama Maïga, en présence de 500 participants. Des femmes, nombreuses, et des jeunes étudiants ont pu côtoyer des chefs d’entreprises des deux continents, des directeurs d’institutions financières, des représentants d’ONG et d’institutions publiques, des juristes, des enseignants, des dirigeants de grandes écoles et de centres de formation, ainsi que des économistes de différentes écoles de pensée.
Sous la bannière « Nous sommes tous burkinabè ! », cinquante-deux personnalités africaines et européennes ont contribué à la richesse des débats de ce grand évènement international qui s’est tenu dans la capitale burkinabé après les attentats du 15 janvier et la mise en place du gouvernement du Président Roch Marc Christian Kaboré.
« L’investissement » a été au cœur de nos échanges : plus qu’un problème de financement, il est un véritable choix de société » a déclaré Claude Fischer dans ses conclusions. Des recommandations, nées de ces échanges, seront envoyées aux dirigeants des pays d’Europe et d’Afrique pour contribuer « à réformer nos modèles économiques et nos structures institutionnelles, nos systèmes éducatifs, créer de nouvelles régulations de marché, et plus encore changer nos comportements, et permettre à nos sociétés et aux investisseurs d’affronter les risques sans lesquels il n’y aura pas ni investissement, ni innovation qui sont les moteurs de la croissance et de l’emploi», a-t-elle ajouté.
Intervenant dans divers fora, la directrice d’ASCPE-Les Entretiens Européens et Eurafricains, accompagnée du directeur adjoint pour l’Afrique, M. André-Franck Ahoyo, un spécialiste du droit OHADA, insiste sur la nécessité de maintenir et d’amplifier le dialogue. « L’Europe est menacée dans son unité et sa prospérité, l’Afrique de l’Ouest a encore beaucoup de chemin à faire pour bâtir les siennes : la demande est forte de poursuivre et développer le dialogue pour mieux nous comprendre, tirer profit de nos expériences et penser notre avenir commun », a-t-elle souligné.

Eurafricains BF 2

Elle a annoncé la création d’un Bureau régional des Entretiens Eurafricains à Ouagadougou « dès juin 2016 » et a proposé de prolonger les échanges avec l’organisation d’une 2ème édition des Entretiens Eurafricains qui se tiendra, cette fois-ci, en Europe en février 2017. A l’instar de la 1ère édition, cette manifestation sera préparée à Paris et à Bruxelles, mais aussi à Ouagadougou, Abidjan, Accra, Dakar et d’autres capitales africaines grâce à l’organisation de conférences régionales mensuelles.

Les Entretiens Eurafricains ont été clôturés par la projection de « L’oeil du cyclone » de Sékou Traoré, en présence de l’actrice principale Mouna N’Diaye et de Luis Marquès, le co-scénariste. Une occasion pour Claude Fischer de rappeler la création de « Une semaine eurafricaine au cinéma » en 2015, et d’annoncer une nouvelle édition fin juin/début juillet 2016 à Paris.

Pour en savoir plus : www.entretiens-europeens.org
Contacts : Claude Fischer : claude.fischer-herzog@entretiens-europeens.org
André-Franck Ahoyo : afahoyo@entretiens-eurafricains.org
Christine Holzbauer : cholzbauer@entretiens-eurafricains.org

Source : Communiqué de presse

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles