Connecte-toi avec nous

Développement

   |

L’IFC nomme un nouveau représentant résident en Haïti

L’IFC, une institution du Groupe de la Banque mondiale, annonce la nomination de Sylvain Kakou au poste de représentant résident en Haïti. À compter du 1er novembre, M. Kakou, qui sera basé à Port-au-Prince, aura la charge de coordonner le programme d’investissements et de services de conseil de l’IFC en Haïti.

« Haïti est un pays très prometteur au potentiel énorme », déclare Sylvain Kakou. Les clients de l’IFC font déjà la différence sur le terrain, ce qui montre que des investissements judicieux peuvent promouvoir un développement durable qui ne fait pas d’exclus. « Je me réjouis à la perspective de travailler avec nos partenaires de longue date et de bâtir de nouvelles relations qui mettront à contribution la capacité du secteur privé à relever les défis de Haïti et à aider le pays à poursuivre sa croissance », ajoute-t-il.

Originaire de la Côte d’Ivoire, M. Kakou rejoint l’IFC en mars 2006 à Johannesburg en tant que membre clé de l’équipe chargée de l’Afrique, avec pour responsabilités le montage d’opérations, l’instruction de dossiers et la gestion du portefeuille de projets agro-industriels. En juillet 2010, il est nommé responsable des opérations de l’IFC pour la Zambie, et en 2013 il commence à couvrir aussi le Malawi, avec pour mission de piloter le développement des opérations de l’IFC en privilégiant les secteurs prioritaires tels que l’agro-industrie, l’industrie manufacturière, les marchés des capitaux et les infrastructures Avant de rejoindre l’IFC, M. Kakou a travaillé à la division Afrique du financement des entreprises de Citibank, au pôle Afrique subsaharienne de la banque HSBC, et au Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD) du Gouvernement ivoirien, se consacrant à la promotion des investissements du secteur privé dans les infrastructures. Il est titulaire d’un MBA en finance de l’Université Drexel, d’un master en gestion de projets internationaux de l’École supérieure de commerce de Paris (ESCP), et d’un master en économie de l’Université nationale de Côte d’Ivoire. Ary Naim, qui a été responsable des opérations de l’IFC en Haïti ces quatre dernières années, devient le chef-pays de l’IFC au Mexique.

Le portefeuille de l’IFC en Haïti s’élève actuellement à 79 millions de dollars, dont 24 millions de dollars mobilisés auprès de partenaires. Ce portefeuille devrait croître durant l’exercice en cours et s’établir à environ 140 millions de dollars, les nouveaux investissements allant dans les industries manufacturières, les infrastructures et le secteur financier. À travers des programmes de services de conseil conclus avec le secteur privé et l’État, l’IFC facilite l’accès aux services financiers, les partenariats public-privé, l’amélioration du climat de l’investissement en Haïti, et des programmes ayant vocation à accroître la productivité des petites et moyennes entreprises.

EJ/Radio Métropole Haïti
metropolehaiti.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles