Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Lettre ouverte au président Michel Kafando : Pas de salaires mais des indemnités de session aux membres du CNT

Excellence monsieur le Président de la transition

Je viens par cette lettre vous transmettre mes sincères félicitations pour l’honneur que la représentation du peuple (à travers ses forces vives et ses forces armées nationales) a porté sur votre personnalité en vous choisissant pour conduire le bateau burkinabé pendant ces périodes que je qualifierai de normalisation constitutionnelle, politique, sociale et économique. Puisse Dieu vous guide avec sagesse à l’image du roi Salomon dans cette grande tâche.

L’objet de ma lettre est de vous apporter ma modeste contribution dans cette période de défis que certains appellent « le partage de butin ». Pour ce faire je m’en vais vous faire part de mes propositions suivantes :
– Sur la CNT : étant donné que cette commission n’émane pas de la légitimité du peuple et vue toutes ces guéguerres autour des choix des personnes devant représentant les différentes structures, ma proposition est la suivante : que la motivation des membres de la CNT soit sur la base de frais de commission de sessions et non de salaires mensuels.

– Sur la commission vérité, justice et réconciliation : que cela ne soit pas une justice des vainqueurs contre les vaincus mais qu’elle prenne en compte tous ceux qui ont participé à la gestion de la chose publique depuis 1991 (période de la démocratie) jusqu’au 30 octobre 2014. Aussi qu’un audit soit fait sur les lotissements et que la les espaces verts vendus par des conseillers « véreux » soient restituées à l’Etat.
Tout en comptant sur votre sens de bien faire afin que le Burkina Faso se repositionne sur de bonnes voies, je vous prie de bien vouloir recevoir, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments les plus sincères.

Que Dieu vous bénisse et que DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

ZONGO Pengwendé professeur certifié d’informatique
zongopengwende@yahoo.fr

lefaso.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles